Lafuma X Huttopia, séjours 100% nature

Lafuma x Huttopia Réunis pour des séjours 100% nature dans mon projet vidéo. Les deux marques ont les mêmes valeurs et sont sensibles aux démarches éco-responsables. Rétrospective de cette superbe expérience. 

Comme vous le savez, je suis ambassadrice Outdoor Sentinels chez Lafuma depuis presque deux ans. Dans le cadre de ce statut, nous devons proposer des projets tournés autour de la protection de l’environnement.

Travaillant aussi dans le tourisme, j’ai à coeur de sensibiliser les touristes sur cette thématique et sur les séjours responsables. Rassembler deux marques possédant ses valeurs, en une même force, était une évidence : Lafuma X Huttopia est né.

lafuma : s’équiper éco-responsable

Bien s’équiper pour partir en randonnée, en trek ou en activités à l’extérieur est fondamental. Et c’est encore mieux si l’on choisit une marque éco-responsable !

Depuis sa création, Lafuma s’inscrit dans une démarque éco-responsable globale, entre son histoire, ses produits éco-conçus, ses actions et sa communauté. La marque cherche avant tout à réduire son impact et contribuer à la protection de l’environnement.

Elle nous prouve au quotidien qu’il est possible de s’habiller plus responsable, tout en conservant une qualité textile et un confort pour les sorties outdoors plus ou moins rudes. 

Lafuma utilise notamment une isolation thermique en plumes qui bénéficie de la chaleur naturelle, des matières recyclées pour la conception de leurs produits, ou encore le respect du référentiel Low Impact basé sur 2 critères essentiels à l’éco-conception : les matières à faible impact environnemental (au moins 40% du poids du produit est composé de matière à faible impact), et les matières certifiées (au moins 80% du poids du produit doit être certifié BLUESIGN®).

 

Être ambassadrice Outdoor Sentinels 

Nous sommes une quinzaine de photographes, aventuriers, tous passionnés par les grands espaces sauvages, les sports en pleine nature et la protection de notre environnement. Par le biais de nos réseaux sociaux, d’articles blogs, de photos et de vidéos, et de projets nous mettons en avant tout ces aspects qui nous tiennent à coeur, dans le but de sensibiliser le grand public et nos communautés.

Retrouvez mes équipements Lafuma indispensables pour partir en randonnée dans cet article.

randonneur devant montagne
gants buis givres

huttopia : des séjours 100% nature

Huttopia possède 43 sites en France, ainsi qu’aux Pays-Bas, au Canada et aux États-Unis, au cœur d’espaces naturels exceptionnels : entre lacs, rivières, forêts, mers et montagnes

Séjourner chez Huttopia c’est profiter de l’instant présent, revenir à l’essentiel, respirer et décompresser dans de vastes espaces où la nature est omniprésente. Un mode de logement à la fois éco-responsable, slow et confortable.

Les matériaux utilisés à la fabrication sont français, tel que le bois en coeur de Douglas. Il résiste plus aisément au temps sans traitement particulier et se patine doucement. L’utilisation de ce type de matériau renouvelable contribue à la lutte contre l’effet de serre en stockant du Co2 et permet de réduire les émissions dans l’atmosphère.

En villages ou en campings, vous aurez le choix entre des hébergements en toile ou en bois : cabane, cahutte, tente trappeur, canadienne ou bonaventure. Tous s’intégrant parfaitement dans le paysage naturel. Ils possèdent une grande terrasse en bois avec un salon de jardin : un espace idéal pour admirer l’environnement, se poser avec un livre ou partager un bon repas en famille ou entre amis. Des intérieurs chaleureux, cosy, avec des équipements pratiques pour passer des vacances simples et agréables. Dépaysement en pleine nature assuré !

De plus, sur place, les sites Huttopia proposent des activités découvertes et pédagogiques autour de la nature et du sport (VTT électrique, sentiers de randonnée, ateliers enfants…)

cabane en bois forêt
cabane en bois entre les arbres
intérieur terrasse cabane

le projet vidéo

Lafuma X Huttopia ont des engagements forts pour améliorer leur impact sur la natureJ’ai décidé de les rassembler autour d’une vidéo : « Tous dehors ! La nature et l’aventure n’attendent plus« .

Pour moi il était essentiel de mettre en avant les séjours en pleine nature et les activités outdoors à faire au départ de l’hébergement avec des équipements éco-responsables. 

 

Quelques points du cahier des charges :

– une vidéo courte pour une publication sur les réseaux sociaux

– un environnement plutôt forestier qui correspond aux différents sites d’Huttopia

– des prises de vue des hébergements et des scènes de vie

– une mise en avant sur les équipements Lafuma sur les sites et pendant les activités

– des activités outdoors à proximité des sites : randonnées, VTT, canoë

– une collecte de déchets pendant une randonnée pour sensibiliser sur la protection de l’environnement

produits nature
randonneur sur escalier cabane
mug et gourde en foret
randonneur devant cabane
sac de randonnée et mug

le tournage

Le tournage s’est déroulé pendant 3 jours sur deux sites Huttopia : Huttopia Lac d’Aiguebelette en Savoie et Huttopia Dieulefit dans la Drôme. Sur Aiguebelette j’ai principalement shooté les activités outdoor et à Dieulefit les hébergements et les scènes de vie.

Je me suis entourée de Céline Ducrettet, Ludovic Frémondière (tous les deux également ambassadeurs Outdoor Sentinels) et Benjamin Gremen qui ont accepté d’être mes modèles et qui ont fait quelques photos des backstages. Un grand merci à eux d’avoir joué le jeu, ainsi que pour leur patience et leurs précieux conseils !

 

Pour les activités, nous avons testé les VTT électriques en location au village Huttopia à Dieulefit sur les petits sentiers et nous avons fait du paddle et du canoë sur le lac d’Aiguebelette avec Vertes Sensations

Les prises de vue de randonnées ont été tournées sur les hauteurs du lac d’Aiguebelette.

la vidéo

Jeu concours

Pour le lancement de la vidéo et pour annoncer le partenariat sur le long terme entre Lafuma X Huttopia, les deux marques éco-responsables ont décidé de lancer un jeu concours pendant deux semaines, du 14 au 27 mai 2021.

Si vous êtes sélectionnés, vous pouvez gagner :

– deux équipements outdoor homme + femme complets Lafuma = un sac à dos, une veste, un pantalon, une paire de chaussures, un sac de couchage

– un weekend dans un hébergement éco-responsable dans un des villages Huttopia

 

> Pour jouer, c’est sur les comptes Instagram Lafuma ou Huttopia

Vous n’avez plus qu’à vous ressourcer cet été dans l’un des sites Huttopia et faire le plein d’activités outdoors bien équipés avec Lafuma !

Liens utiles

– Équipements pour vos randonnées avec Lafuma

– Séjours au vert chez Huttopia

Mes spots de light préférés en Gironde

J’ai décidé de vous partager mes spots de light préférés en Gironde, à découvrir tout au long de l’année, sous la lumière dorée du matin ou celle d’un coucher de soleil.  

Pour moi, la lumière est l’élément essentiel pour sublimer un sujet. Alors je suis en quête perpétuelle de la light parfaite dès que je vais quelque part ! Même si il faut que je me lève très tôt et faire une randonnée dans la pénombre pour atteindre un spot, je suis toujours motivée car je sais que je serais récompensée par un superbe spectacle.   

Dans cet article je vais vous présenter les différents moments de la journée où la lumière est la plus belle puis je vous parlerais de mes spots light favoris situés à proximité de chez moi en Gironde.

la plus belle lumière

La lumière est la plus belle qu’à certains moments de la journée :

– le matin 30 minutes avant le lever du soleil > l’heure bleue

– pendant le lever du soleil

– le matin 30 minutes après le lever du soleil > l’heure dorée

– le soir 30 minutes avant le coucher du soleil > l’heure dorée

– pendant le coucher du soleil

– le soir 30 minutes après le coucher du soleil > l’heure bleue

 

L’heure bleue apporte une lumière plus froide avec des couleurs rosées alors que l’heure dorée offre des tons orangés et chauds.

Vous l’aurez compris, il faut se lever tôt et/ou se coucher tard pour avoir les plus beaux moments lumineux !

 

Pour ma part, j’ai une préférence pour les lumières du matin : devoir se lever très tôt, être seule sur le lieu, profiter du commencement d’une nouvelle journée, sentir les premiers rayons du soleil sur soi…  Alors que tout le monde peut voir un coucher de soleil !

lac lever de soleil
detail dune light

les lacs d’Hostens

Amoureuse des lacs, ça ne peut être que mon lieu préféré pour aller prendre des photos ! Tout au long de l’année, j’adore arpenter les petits sentiers autour des lacs d’Hostens. Il y a un petit air de Canada très dépaysant ! La végétation est omniprésente : étendues d’eau, fougères, bruyères, pins, feuillus…

Le site naturel de 600 hectares possède 5 lacs principaux et plein de petits marais. Très bien aménagé, vous avez de nombreux chemins à pieds ou en VTT ainsi qu’une zone de baignade l’été avec des activités nautiques.

Les levers de soleil sur les lacs sont particulièrement sublimes ! Je change de spot à chaque fois car chaque lac et marais est assez différent et offre de nouvelles vues. J’aime venir pendant l’automne quand les bruyères explosent de couleurs et que les fougères rougissent sous le soleil.

lac lever de soleil
detail eau lac
detail fougère
lac lever de soleil rose
fougères light

la dune du pilat

Si vous cherchez comme moi un peu d’altitude en Gironde, la Dune du Pilat est le spot light parfait ! Du haut de ses 106m, c’est la dune la plus haute d’Europe et elle offre un panorama superbe sur le Bassin d’Arcachon, le Banc d’Arguin et les forêts de pins. On aperçoit même le phare du Cap Ferret.

Généralement je préfère y aller hors saison pour éviter les flux de touristes. Évitez les couchers de soleil en plein mois d’Août !

 

Je trouve que c’est au petit matin que les lumières sont les plus belles sur la dune. Une fois le soleil sorti au dessus de la forêt de pins, il joue avec les formes du sable sculptées par le vent. Par endroit on a l’impression d’être en plein désert ! J’aime particulièrement jouer avec le soleil et les éléments naturels alors c’est un vrai terrain de jeu pour moi : ondulation, strate, cuvette, petit sommet…

La dune est en perpétuel mouvement avec les marées et le vent, sa forme évolue toujours, ce qui rend les photographies prises sur le moment uniques !

érosion

Faites attention car le site est protégé et est exposé aux phénomènes d’érosion.

Restez sur les chemins déjà tracés pour éviter de fragiliser encore plus la dune et son écosystème !

light sur dune
lever de soleil nuages
pins lever de soleil
lever de soleil nuages
dune du Pilat golden hour

le canal latéral à la garonne

Petit écrin de verdure, le canal latéral à la Garonne suit le fleuve de Castets-en-Dorthe à Toulouse pour rejoindre le canal du Midi qui va jusqu’à la Méditerranée.

Le point le plus proche de chez moi est à 5 kms alors j’y vais régulièrement pour me promener le long des sentiers aménagés. De nombreux cyclistes empruntent cet itinéraire pour relier l’océan et la mer d’Ouest en Est.

La lumière à travers la végétation est toujours douce quelque soit le moment de l’année. Le reflet des arbres dans l’eau est apaisant et offre de jolis miroirs.

canal light
détail fleur
canal golden light

verdelais & le vignoble

Petit village perché sur les falaises sculptées par la Garonne il y a plusieurs millions d’années, Verdelais a la particularité d’avoir une superbe vue sur la vallée. Depuis les hauteurs on peut apercevoir la forêt des Landes et quelques chanceux ont pu apercevoir Les Pyrénées par temps clair.

Un de mes spots light préféré se situe juste après le Moulin de Cussol, vers l’arrivée du chemin de croix. J’y vais plutôt lors des couchers de soleil où la luminosité dorée se diffuse à travers les rangs de vignes.

Châteaux viticoles en contre-bas, vignoble, forêt, champ de blé, patrimoine vernaculaire et vue panoramique, un endroit aux atouts variés !

golden light village
vignes golden light
orges golden light
moulin devant vignes
vigne golden light

les forêts de pin

Les Landes étant un département limitrophe, nous avons déjà en Gironde beaucoup de forêt de pins, surtout en allant vers le Sud. Je me trouve des petits endroits un peu au hasard en me laissant guider par la route.

J’adore aller photographiquer cette végétation au petit matin, surtout en hiver, lorsqu’il y a de la brume et de la rosée. Les rayons du soleil à travers les pins sous la lumière dorée donnent une ambiance d’une telle douce. Le temps semble suspendu à chaque fois !

Attention car il y a souvent des chasseurs qui rôdent dans les parages, alors il faut se signaler (couleurs fluos, sifflet…) et rester sur les routes forestières.

pin light
fougère dorée
pins light

La liste de mes spots light s’agrandit chaque jour mais j’ai préféré vous partager ceux où je vais régulièrement ! J’espère vous avoir inspiré et motivé à vous lever tôt pour aller admirer de belles lumières !

liens utiles

– Traces GPX et idées randos sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

 

Pour retrouver des idées de visites et de randonnées dans la région c’est par ici !

Idées rando dans les Pyrénées en été

Amateurs de randonnée, les sentiers vont être de nouveau praticables, l’hiver étant terminé !  Voilà quelques idées de rando dans les Pyrénées a faire, entre lacs et sommets mythiques pendant l’été. 

Cela fait plusieurs années que je pratique la randonnée et les Pyrénées ont été mon premier terrain de jeu. J’ai arpenté de nombreuses vallées, cols, sommets, lacs et forêts et j’ai toujours apprécié les petits endroits sauvages dont regorgent la région. Un vrai régal ! 

La belle saison arrive à grand pas et nous allons pouvoir rechausser nos chaussures de randonnée ! Pour l’occasion, je vous ai concocté cet article où vous pourrez puiser quelques idées de rando dans les Pyrénées à faire à travers les différentes vallées du Parc National : de la vallée d’Ossau en passant par le massif de Néouvielle dans la vallée d’Aure ou encore par le Val d’Azun.

Certains connaissent ma grande passion pour les lacs : je choisis mes parcours en fonction du critère lac. Vous retrouverez donc dans la liste uniquement des randonnées qui mènent à ces belles étendues d’eau ! 

 

Rappel : Chaque randonneur doit s’assurer des conditions météos ainsi que de son niveau de capacité à faire la randonnée.

les lacs d’ayous, face au pic du midi d’ossau

C’est la rando dans les Pyrénées plus qu’incontournable située dans la vallée d’Ossau. Je l’ai déjà fait deux fois l’été et je ne m’en lasse pas ! Une randonnée, 5 lacs et une vue incroyable sur le Pic du Midi d’Ossau, alias Jean-Pierre : quoi de mieux ? Il se dévoile tout au long de la randonnée, à travers la forêt ou se reflétant dans les lacs. 

La première partie est sur une longue piste qui contourne Bious-Artigues (1422m) avant de traverser une jolie forêt. Le chemin débouche ensuite sur une succession de montées pour atteindre les lacs Roumassot et Miey.

Après 2h de montée, on arrive au célèbre Lac Gentau (1950m). Je vous conseille de contourner un peu le refuge en direction du Col d’Ayous pour prendre de la hauteur, c’est la plus belle vue !

Il faut ensuite continuer jusqu’au Lac Bersau (2082m) avant d’entamer la descente le long du Pic Castérau, où là encore le panorama sur la vallée en contre-bas est très belle. Une fois arrivée en bas de Castérau, longez le gave jusqu’au point de départ.

La rando est un peu longue mais vous pouvez très bien la raccourcir en faisant uniquement l’aller-retour jusqu’au lac Gentau.

 

Si vous voulez en savoir plus sur la randonnée, n’hésitez pas à lire mon article dédié.

Informations pratiques

5h

15 kms

D+660m

Points d’intérêt 

Lacs de montagne, cascades, vue sur le Pic du Midi d’Ossau 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Laruns, suivre la route D934 en direction de la frontière espagnole, puis au lieu-dit Gabas prendre la D231 à droite

Parking : il y a un petit parking (une quarantaine de places seulement, il faut arriver très tôt le matin pour pouvoir s’y stationner) à côté du lac de Bious-Artigues. Sinon un second parking très grand se situe en contre-bas du lac mais comptez 15 minutes et un D+90m en plus pour accéder au point de départ de la rando

Point de départ : Lac de Bious-Artigues | 1 422m

Point d’arrivée : Lac Bersau | 2 082m

Précautions particulières : une randonnée très fréquentée, arriver tôt de préférence

Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

 

randonneur devant lac montagne
reflet montagne lac
vue plongeante sur lac avec montagnes
rivière avec pic du midi derrière arbres

SPOT BIVOUAC

Les lacs d’Ayous sont aussi réputés pour être un des plus beaux spots de bivouac de la région. Avec Benjamin nous en avons fait l’expérience et c’est vrai que le lever du soleil face au Pic du Midi d’Ossau qui se reflète dans un des lacs est absolument magnifique ! 

Il y a aussi juste à côté un refuge ouvert toute l’année.

PLUS D’INFOS SUR NOTRE BIVOUAC DANS CET ARTICLE

vue depuis tente montagne
tente devant lac

les lacs d’aumar et d’aubert, au coeur de néouvielle 

Néouvielle est officiellement mon endroit préféré des Pyrénées ! C’est devenu un peu mon QG, je le teste à toutes les périodes de l’année, à différents moments de la journée, et le résultat est le même : je suis complètement amoureuse de cet endroit ! 

Néouvielle c’est plus de 70 lacs aux eaux limpides, des pins à crochets battant des records de longévité et d’altitude, 5 refuges, une biodiversité unique, d’imposants massifs aux arêtes granitiques. Bref, un vrai paradis. Comment ne pas tomber sous son charme ?

La randonnée que je vous conseille et qui va assurément vous dépayser c’est celle qui va jusqu’aux lacs d’Aumar et d’Aubert. Le sentier débute au parking du lac d’Orédon (1880m). L’ascension en lacets est progressive et offre de jolies vues en contre-bas sur le lac d’Orédon pour ensuite déboucher sur les laquettes. Il faut les longer pendant une heure pour arriver aux lacs d’Aumar et d’Aubert.

Avec ses 3091m, le Pic de Néouvielle se dévoile et se reflète dans les deux lacs.

Il y a des airs de Canada vous ne trouvez pas ?

 

Pour avoir plus d’info retrouvez la randonnée dans cet article.

Informations pratiques

3h30

8 kms

D+345m

Points d’intérêt 

Lacs de montagne, vue sur le Pic de Néouvielle

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Saint-Lary Soulan, suivre la route D929 en direction de l’Espagne. Après Tramezaïgues prendre la route qui part à droite vers le lac d’Orédon

Parking : se stationner au bord du lac d’Orédon (payant l’été)

Point de départ : Lac d’Orédon | 1 856m

Point d’arrivée : Lac d’Aumar | 2 201m

Précautions particulières : le sentier comporte d’importantes pierres et racines

Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

 

pic de neouvielle
randonneur devant lac de montagne
lac avec montagnes en fond et forêt
sentier en montagne
lac avec vue sur montagne

SPOT lIGHT

Une fois aux lacs d’Aubert et d’Aumar, je vous conseille de continuer jusqu’à la Hourquette d’Aubert. La vue à 360° depuis le sommet est incroyable et encore plus lors du lever de soleil : Pic du Midi, Pic de Néouvielle, le Ramoung, les lacs de Néouvielle en contre-bas, un océan de sommets…  

Un conseil : dormez en bivouac aux lacs d’Aubert et d’Aumar pour ne pas vous lever trop tôt !

Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires dans mon article

lac montagne matin
sommets ensoleillés rosés
contraste relief montagne
sommets et lacs rosés matin

SPOT BIVOUAC

Vous avez une zone de bivouac qui a été aménagé au bord des lacs d’Oredon et d’Aubert.

La réglementation est stricte : Néouvielle est situé en plein coeur du Parc National des Pyrénées qui a instauré quelques restrictions autour du bivouac. Pour rappel : votre tente doit être installée, entre 19h et 9h, à plus d’une heure de marche de tout accès motorisé.

Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires sur leur site internet.

le col d’arrious et sa vue sur le lac d’artouste

Retour dans la vallée d’Ossau, avec une rando dans les Pyrénées un peu physique : le col d’Arrious. 

Le sentier commence à travers une très belle forêt où l’ascension se fait en douceur. Au bout de 15 minutes de marche, il faut traverser une passerelle pour franchir le ruisseau d’Arrious. Il suffit de suivre le cours d’eau à travers le vallon jusqu’au col en s’aidant des cairns bien visibles.

Il y a beaucoup d’alternances entre montées en lacets parfois bien raides dans la rocaille et replats. Au bout de 2h de montée, le col est atteint. Je vous conseille de continuer de grimper un peu sur la droite pour pouvoir mieux admirer le lac d’Artouste qui est en contre-bas. La vue est très belle !

Vous pouvez aller jusqu’au lac d’Arrious situé à 5 minutes à droite du col ou descendre tout en bas du lac d’Artouste (30minutes de descente, qu’il faudra ensuite remonter pour le retour !).

Retrouvez l’intégralité de la rando dans cet article.

Informations pratiques

4h

12 kms

D+869m

Points d’intérêt 

Lac de montagne, un bon dénivelé 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Laruns, suivre la route D934 en direction d’Artouste et de l’Espagne

Parking : se stationner au Caillou de Soques

Point de départ : Caillou de Soques | 1 390m

Point d’arrivée : Col d’Arrious | 2 259 m

Précautions particulières : fort dénivelé, assurez vous de votre niveau et votre capacité en amont

Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

 

randonneur devant lac brume
sommet ensoleillé brume
vue vallée montagne
ruisseau fleurs sauvages

le lac de montagnon et sa forme en coeur

Une randonnée avec un bon dénivelé mais qui offre une sublime vue sur le Pic du Midi d’Ossau et le lac de Montagnon en forme de coeur.

Le sentier débute à travers une grande forêt pour déboucher au bout de 30 minutes sur une vaste plaine d’alpage. Cette partie-ci grimpe progressivement jusqu’aux cabanes de Cure Deth Cam puis jusqu’au Col de la Taillandère

L’ultime montée est très rocailleuse, raide et particulièrement coriace, il faut bien suivre les traces du sentier pour éviter des passages plus dangereux. Par endroits, l’usage des mains est obligatoire !

L’effort est vite récompensé lorsqu’on arrive au pied du lac de Montagnon, la vue sur les sommets des Pyrénées est sublime.

Si vous voulez un meilleur coup d’oeil sur le lac, continuez jusqu’au Pic de Montagnon (D+170m on n’est plus à ça près une fois lancé je vous assure !) : un 360° sur les Pyrénées et le lac en contre-bas juste magnifique.

 

Plus d’info sur la rando dans cet article.

Informations pratiques

5h

9 kms

D+1 148m

+ D+170 jusqu’au Pic de Montagnon

Points d’intérêt 

Lac de montagne, vue panoramique sur le Pic du Midi d’Ossau

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Aydius, suivre la direction Les Salars par un petit chemin sur 6 kms

Parking : petit parking dans l’herbe aux Salars

Point de départ : Les Salars | 855m

Point d’arrivée : Lac de Montagnon | 2 003m

Précautions particulières

x accès en voiture sur un terrain un peu caillouteux mais praticable > attention la route est réglementée, elle est interdite entre 9h et 19h

x fort dénivelé, assurez vous de votre niveau et votre capacité en amont

x la dernière montée dans la rocaille est très glissante et très raide 

Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

 

chaussures de randonnée face aux pyrénées au dessus d'un lac
macro fleurs avec pic du midi en fond
sommets pyrénées
panorama montagnes et lac gelé
chemin rocailleux à la montagne

le lac de suyen, une pépite du val d’azun

C’est l’une de mes dernières découvertes et j’ai adoré les jolis points de vue sur le lac de Suyen.

Le niveau de la rando est facile et accessible à tous. Le sentier grimpe en lacets à travers une forêt d’immenses sapins pendant une quinzaine de minutes puis continue jusqu’au lac de Suyen situé au pied du Pourgadou et ses arêtes en W. 

Je vous incite à continuer le sentier en contournant le lac par la gauche. Vous allez arriver à la belle cascade de Doumblas qui alimente le lac. Puis un peu plus loin vous trouverez un refuge et un abris de berger construit en dessous d’un énorme bloc de pierre, appelé la Toue.

 

Plus d’infos pour cette rando dans les Pyrénées dans cet article.

Informations pratiques

1h15

4 kms

D+98m

Points d’intérêt 

Lac de montagne, cascades, vue sur le Balaïtous, refuge traditionnel

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis le village d’Arrens-Marsous, suivre la route D105 (passer devant le lac de Tech) 

Parking : se stationner au grand parking situé au bout de la route

Point de départ : Maison du Parc National d’Arrens-Marsous | 1 438m

Point d’arrivée : Lac de Suyen | 1 536m

Précautions particulières : aucune

Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

 

 

randonneur devant lac de montagne
refuge devant ruisseau
refuge face montagne
cascade dans foret
lac de montagne

autres idées de rando dans les pyrénées

Vallée d’Aspe :

–  le Pic d’Anie | 13,5 kms, 6h30, D+929m

– le lac d’Estaens | 11 kms, 4h45, D+602m

 

Val d’Azun :

– le Pic de Bazès | 6,5 kms, 3h, D+469m

– le lac de Soum | 6 kms, 2h, D+230m

 

Vallée d’Aure :

– le lac de Sarrouyes | 9,5 kms, 5h, D+740m

– le Pic et les lacs de Madamète | 18 kms, 7h30, D+1 250m

Vallée de Cauterets :

– le lac de Gaube (fait une fois en hiver) en continuant jusqu’au pied du Vignemale

– le lac d’Embarrat | 12 kms, 4h, D+661m

 

Vallée de Luz-Gavarnie :

– le cirque de Gavarnie (fait 2 fois en hiver)

Vallée d’Ossau :

– les lacs d’Er | 6,5 kms, 4h30, D+739m

– le lac d’Aule | 8 kms, 4h30, D+765m

– le Pic du Midi d’Ossau | 14 kms, 7h30, D+1 400m

sommet rosé
sommet et lac
herbes sauvages montagne
lac avec forêt sous l'heure dorée

J’espère vous avoir donné quelques idées pour vos prochaines rando dans les Pyrénées cet été, pour ma part je compte bien arpenter le plus possible nos sentiers à travers les montagnes !

liens utiles

– Traces GPX et idées randos sur VisoRando

– Site internet Topopyrénées de Mariano avec un tas de rando dans les Pyrénées classées par thématiques avec de très bon pas à pas et retours d’expérience

– Prévisions météos sur Météoblue

– Conditions d’enneigements dans les stations et les massifs (prévision des chutes de neige, enneigement, avalanche…) sur Skiinfo ou France Montagne

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

Si vous cherchez une randonnée à faire dans les Alpes ou le Massif Central c’est par ici !

DÉBUTER LE SKI DE RANDONNÉE

Avec la fermeture des remontées mécaniques dans les stations cet hiver, le ski de randonnée est devenu une activité plus que tendance. Pour les amoureux de grimpette et de glisse, c’est la meilleure alternative !  

On se souviendra tous de cet hiver 2020-2021 assez compliqué, surtout dans les stations de ski, avec notamment la fermeture des remontées mécaniques. Les vacanciers et les locaux ont répondu malgré tout à l’appel des montagnes enneigées et ont trouvé de nouvelles activités pendant leur séjour.

Le ski de randonnée existe déjà depuis de nombreuses années et il est généralement pratiqué en hors piste ou en dehors des heures d’ouverture des remontées (comme par exemple pour aller voir un lever de soleil sur le haut d’une station). Mais avec l’actualité, le phénomène s’est très vite répandu. Les stations ont décidé de mettre en place quelques parcours sur leur domaine skiable pour satisfaire et sécuriser les amateurs de glisse.    

Avec Benjamin nous en avons profité pour gravir quelques cols et sommets tout au long de l’hiver. Ce fût une grande première pour ma part mais, aimant le ski et la randonnée, il n’a pas été difficile de m’y convertir ! Et puis j’avais un bon professeur à mes côtés pour m’aiguiller !

Dans cet article vous allez trouver quelques tips pour débuter (ou se perfectionner) en ski de randonnée, comment skier en toute sécurité (matériel, équipement, analyse des risques…) et les différents endroits que nous avons testé !

 

Rappel : Chaque skieur doit s’assurer des conditions météos et de la nivologie, ainsi que de son niveau de capacité à faire la randonnée.

le ski de rando

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas du tout : le ski de randonnée permet de se déplacer et d’explorer les montagnes l’hiver, habituellement en dehors des domaines skiables. 

A la montée, le talon est libéré et on utilise des peaux de phoque que l’on colle sous les skis pour monter sans glisser en arrière. Les fixations se font à l’avant des chaussures. On marche en faisant glisser les skis à même le sol enneigé, toujours de façon à ce qu’ils soient parallèles. L’astuce pour faciliter l’ascension est de tracer le chemin en zigzaguant.

Pour tourner, il faut utiliser la technique de conversion appelée aussi swithback : 

dépasser légèrement le point de virage pour avoir de la marge

– déplacer le ski intérieur et l’orienter vers l’endroit où l’on veut aller

– s’appuyer sur le ski en amont et soulever le ski en aval en faisant un léger mouvement vers l’arrière

– ramener le ski parallèlement à l’autre

Pour la descente, on enlève les peaux de phoque des skis et on tourne les fixations et on refixe son talon comme en ski de piste.

ski de rando poudreuse
retirer peau du ski

La pratique du ski de randonnée n’est pas chose facile. Il faut au minimum une bonne condition physique, bien connaitre l’environnement et savoir skier sur tout type de neige, en particulier dans la poudreuse. Car oui, les dameuses passent uniquement sur les domaines skiables !

La condition physique est essentiel :

– les ascensions ont très souvent un dénivelé positif important

– faire la première trace dans une poudreuse peut s’avérer difficile selon la quantité de neige

–  le mouvement de glisse du ski n’est pas naturel et force sur les cuisses

– il faut garder des forces pour la descente dans la poudreuse qui est bien plus compliquée que sur une piste damée !

– plus on monte, plus on pourra profiter de la descente longtemps !

 

Dans la poudreuse :

Pour ouvrir la piste, il faut faire des pas de marche pour écraser la neige

Pour optimiser davantage les efforts, je vous conseille de faire des petits pas, ce qui maximisera en plus l’adhérence des peaux

Tips pour s'économiser en montée

– tracer le chemin en zigzaguant sur les pentes trop raides

– utiliser les talonnières du ski qui surrélèvent le talon

– adopter un rythme lent et constant pour s’arrêter le moins possible et éviter de se refroidir ou de perdre la cadence

– faire des petits pas

ski de rando poudreuse
skieur dans foret

quel matériel utiliser ?

Le matériel est légèrement différent de celui en ski de piste. Il vous faut :

– une paire de ski avec des fixations spéciales

– des peaux de phoque avec leur poche > quand on les enlève, on les garde bien au chaud dans sa veste pour les mettre à l’abri, afin de la colle reste efficace si on a besoin de s’en resservir dans la même rando

– des chaussures de ski articulées à la cheville pour dérouler le pied à la montée

– une paire de bâtons ajustable selon le niveau de neige (surtout dans la poudreuse) et avec des rondelles larges. J’utilise les bâtons Lafuma Altiplano qui sont très légers car ils sont en aluminium.

 

Benjamin a des skis Völkl et j’ai testé des Rossignol puis dernièrement des Black Crows que j’ai adoré !

 

Louer

Depuis cette année, tous les loueurs de matériel de ski en ont en stock, vu l’ampleur du phénomène ! Par contre vous pouvez être sur liste d’attente si vous vous y prenez au dernier moment…

Le coût de la location (ski + chaussures) à la journée est d’environ 45€

 

Acheter

Prévoyez un bon budget si vous voulez investir dans du matériel de ski de randonnée. Une bonne paire de ski coûte environ 400€ et des chaussures environ 300€.

 

Je vous conseille plutôt de commencer par de la location pour tester plusieurs types de skis et marques et passer à l’achat pour un usage régulier. 

Quelques idées de marques

Rossignol, Salomon, Black Crows, Zag, Dynafit, Völkl…

matériel ski de rando
details ski de rando
detail ski de rando
details chaussures ski de rando

comment s’habiller ?

Prévoyez des vêtements qui sont plus respirants car le corps dégage plus de chaleur à l’effort. Pour ma part j’ai vite très chaud donc je pars uniquement avec :

– un legging

– un pantalon de ski Wedze

– un t-shirt technique à manche longue > le Lafuma Skim évacue l’humidité par des zones en mesh et sèche rapidement

– une veste type coupe vent ou une doudoune selon les températures négatives (chez Lafuma aussi)

– une paire de gants

– des grosses chaussettes en mérinos

– un masque Spy

– un casque Roxy

– une capuche tour de cou Smilife

– un sac à dos pour mettre une couche en plus, de l’eau, des barres énergisantes, le matériel de secours et le matériel photo/vidéo

 

Penser à prendre une épaisseur chaude telle qu’une polaire pour conserver votre corps au chaud au sommet avant la descente.

portrait skieuse
skieuse face aux montagnes

point sécurité

Une sortie en ski de randonnée se prépare en amont. Il faut vérifier l’itinéraire, la météo et la nivologie pour limiter les risques. En hors piste dans la poudreuse, la neige est instable et le poids sur notre passage peut entrainer des avalanches. Même sur les pistes tout peut arriver, donc la sécurité avant tout !

Les portables ne fonctionnent pas partout en montagne (exemple : le mien !), prévoyez un moyen de communication secondaire comme une radio.

Dans son sac on amène également une pelle, un Détecteur de Victimes d’Avalanches (DVA, appelé aussi ARVA), une sonde et une trousse de premier secoursDes formations DVA sont proposées dans les stations pour sensibiliser et porter secours en cas d’avalanches. 

Pensez aussi à prévenir vos proches de votre sortie ! Le plus sur étant de faire une session au moins à deux personnes par sécurité.

details skis de rando
skieur dans la poudreuse

où faire du ski de rando ?

Pendant cette saison bien enneigée, on a décidé de faire du ski de randonnée en station et sur des sentiers de randonnée. Voilà quelques idées, testées et approuvées !

1 | La Toussuire

Située à 1 750m d’altitude dans le massif d’Arvan-Villards, en Mauriennela petite station familiale est l’une des plus ensoleillées de Savoie. Elle offre un accès direct au domaine des Sybelles. Elle possède 42 pistes tous niveaux sur plus de 1 000m de dénivelé et propose de nombreuses activités hors ski telles que le chien de traineau, le ski nordique ou la luge.

Le panorama d’un côté sur les Aiguilles d’Arves et de l’autre sur le massif de Belledonne est vraiment exceptionnel !

Cette année, la station a ouvert une piste pour pratiquer le ski de randonnée. La montée se fait par la piste de la Marmotte, puis la piste de Bellard et la descente par la piste bleue des Ravières.
L’avantage c’est que la piste est damée et bien balisée. 

Nous sommes montés jusqu’au sommet des remontées mécaniques de la Tête du Bellard (2 225m) pour admirer la vue à 360° sur les massifs.

 

C’est un très bel endroit pour débuter le ski de randonnée : une piste sécurisée et la possibilité de s’entraîner sur le côté dans la poudreuse.

Informations pratiques

2h

6 kms

D+475m

Points d’intérêt 

Vue sur les Aiguilles d’Arves et le massif de Belledonne

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station de La Toussuire sur leur site internet

ski de rando face aux montagnes
sommet d'une montagne enneigée
piste de ski
skieuse sur piste

2 | La Rosière

Direction le massif de la Tarentaise, à 1 850m d’altitude à la jolie station de La Rosière, en bordure de la frontière italienne. Le domaine skiable San Bernardo permet de skier d’un pays à l’autre.

La station est réputée pour être la station la plus ensoleillée des Alpes, par malchance nous sommes restés dans le brouillard pendant 4 jours. Une trouée de 10 minutes nous aura permis de voir quand même le Mont Pourri situé face à la station. Pas de vue sur le Mont Blanc mais nous avons réussi à bien profiter de l’itinéraire de ski de randonnée. 

A cause des mauvaises conditions météorologiques et des 80cm de neige tombées, seule une piste était ouverte. Sinon il existe 3 itinéraires avec des D+ différents.

Nous avons fait celui qui mène jusqu’au Roc Noir à 2 330m. La montée se fait sur un chemin aménagé spécialement pour le ski de rando et qui longe la piste bleue Tétras que l’on emprunte pour la descente. La dernière partie de la montée est vraiment raide.

Informations pratiques

2h30

8 kms

D+480m

Points d’intérêt 

Vue sur le Mont Blanc et le Mont Pourri

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station de La Rosière sur leur site internet

descente en ski dans la poudreuse
cabane face aux montagnes
ski de rando dans la brume
paysage montagne dans la brume
portrait skieuse

3 | La Plagne – Montalbert

On reste dans le massif de la Tarentaise, mais cette fois du côté de La Plagne – Montalbert. Cette antenne est toute petite et prisée par les familles.

Le sentier traverse une superbe forêt de sapins pour rejoindre une piste bleue qui nous mène jusque le haut des pistes du Fornelet. Le parcours est très facile et offre de très belles vues sur les montagnes et La Plagne.

La descente se fait par la piste bleue Le Fornelet qui est damée. Sinon une piste rouge non damée vous amène aussi en bas de la station.

 

Vous pouvez retrouver dans cet article toute la randonnée.

Informations pratiques

2h30

4 kms

D+380m

Points d’intérêt 

Forêt de sapins, vue sur La Plagne 

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station de La Plagne sur leur site internet

skieur qui descend une piste
foret de sapins illuminée par le soleil
skieur face aux montagnes

4 | Le Col du Pré

Le Beaufortain regorge de pépites, entre sommets mythiques et lacs. Nous sommes allés jusqu’au Col du Pré depuis le lieu-dit Boudin en ski de randonnée. Vous pouvez empruntez la large piste c’est la route enneigée enfaite, ou bien suivre un petit sentier parallèle. Nous avons choisi cette deuxième option pour la montée puis nous sommes descendus par la route

L’itinéraire est un peu raide au début et un peu long mais l’effort est récompensé une fois arrivé au sommet. La vue est splendide sur le lac de Roselend en contre-bas, le Mont-Blanc et la Pierra Menta, le tout entouré par plein de petites cabanes en bois.

 

Pour en savoir plus sur la randonnée c’est dans cet article.

Informations pratiques

3h30

10 kms

D+600m

Points d’intérêt 

Lac de Roselend, cabanes en bois, vue sur le Mont-Blanc et la Pierra Menta 

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station d’Arèches-Beaufort sur leur site internet

skieur face à un lac
cabanes en bois

Et voilà, maintenant vous en savez plus sur le ski de randonnée et des conditions idéales pour faire une sortie réussie ! Ça vous tente alors ?

liens utiles

– Traces GPX et idées randos sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– Conditions d’enneigements dans les stations et les massifs (prévision des chutes de neige, enneigement, avalanche…) sur Skiinfo ou France Montagne

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées), Savoie Route ( pour la Savoie) ou InfoRoute74 (pour la Haute-Savoie)

Pour retrouver d’autres conseils c’est par ici et si vous cherchez une randonnée à faire

c’est par ici > Alpes ou Pyrénées ou Massif Central !

PYRÉNÉES | LE LAC DE SOUM

Découverte du lac de soum lors d’une randonnée à travers le Val d’Azun dans les Pyrénées. Coup de coeur pour La vue à 360° depuis la crête de la Serre sur les sommets et le lac en contre-bas !

C’est sous une météo brumeuse due au sirocco et sous des rafales de vent que je suis partie dans le Val d’Azun. Sur le site internet de l’Office de Tourisme de Vallées de Gavarnie, j’avais trouvé la randonnée du lac de Soum qui correspondait plutôt bien à mes attentes : environ 2h de marche, un léger dénivelé qui peut s’augmenter si je monte sur la crête en variante et une vue dégagée.

Informations pratiques

2h

(avec l’alternative : + 30 minutes)

6 kms

(+ 2kms)

D+230m

(+ D+60m)

Points d’intérêt 

Lac de montagne, vue panoramique 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis le village d’Arrens-Marsous, suivre la route D918 en direction du col du Soulor

Parking : se stationner au grand parking de l’espace nordique

Point de départ : Col du Soulor | 1 474m

Point d’arrivée : Lac de Soum | 1 510m

Précautions particulières : en hiver la route est toujours ouverte et les pneus neiges sont admis. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

Départ de la randonnée

Le départ de l’itinéraire se fait depuis le col du Soulor, un des seuls ouvert l’hiver dans la région. Je vous conseille de vous stationner au premier parking de l’espace nordique.

Le sentier débute au niveau de la tyrolienne et part vers la forêt. Je suis la large piste forestière jusqu’au col de Soum. Les paysages ressemblent étrangement à la randonnée que j’avais fait à la Crêt du Poulet dans le Massif de Belledonne dans les Alpes : entre les immenses sapins, les petits marais, les herbes sèches et quelques larges plaines. Je me sens vite dépaysée ! 

Juste avant le col de Soum, à l’intersection, il faut quitter la piste et prendre le chemin herbeux qui part sur la gauche. Comptez environ 45 minutes de marche depuis le parking. Une fois au col, la vue sur le lac de Soum un peu plus bas est superbe ! J’ai la chance d’arriver tôt sur les lieux et il n’y a encore pas grand monde. J’arrive à apercevoir les sommets qui m’entourent à travers la brume. 

sentier forestier
lac montagne
randonneur devant lac
crete montagne

Crête de la Serre

Je décide de continuer un peu plus loin et de prendre un peu plus de hauteur. Je suis le balisage en direction de la crête de la Serre. C’est la grosse crête qui se trouve à droite du lac quand on arrive depuis le col. La montée se fait plutôt bien et vaut vraiment le coup.

Encore une fois je suis agréablement surprise par la beauté du paysage. Des airs d’Ecosse et d’Islande se dégagent entre les rayons du soleil à travers la brume, les morceaux de neige parsemés un peu partout, la végétation brune et aride ainsi que les hautes herbes sèches.

En poursuivant encore un peu plus le long de la crête, il y a une jolie petite cabane en bois. Depuis cette dernière, je suis redescendue jusqu’au lac de Soum en prenant le sentier de gauche qui contourne la crête. 

 

Avec cette alternative, j’ai mis une trentaine de minutes en plus.

lac avec montagne
refuge montagne
lumière sur montagnes
végétation et montagne en fond
sommets enneigés
lac de soum
lac et paysage de montagne
lumière sur crête montagne

Retour

Pour le retour, vous avez deux options :

– reprendre le sentier de l’aller

– faire une boucle en passant par le col de Mauben et en suivant le GR 101.

J’ai pris cette deuxième option qui m’a offert une très belle vue sur les massifs et la route qui mène vers le col d’Aubisque et Gourette.

 

Une randonnée plutôt facile, avec un paysage dépaysant. Je suis ravie d’avoir découvert ce bel endroit et j’ai hâte de revenir au printemps pour faire de nouvelles randonnées dans le Val d’Azun. 

Et vous, vous connaissez cet endroit ?

liens utiles

– Trace GPX et étapes sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme Vallées de Gavarnie

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Pyrénées dans cette rubrique.

PYRÉNÉES | LE LAC DE SUYEN

Une belle randonnée au lac de Suyen situé dans le val d’Azun dans les Pyrénées. Un niveau facile avec de jolis points de vue sur le lac, les sommets et les cascades tout au long de l’itinéraire.

Cette fois-ci c’est en solitaire que je suis partie faire la randonnée du lac de Suyen, premier lac de haute montagne du Val d’Azun, sous les conseils de l’Office de Tourisme de Vallées de Gavarnie. La météo étant mauvaise, entre le sirocco, les températures printanières et les rafales de vent, le choix d’un court itinéraire, à une altitude pas trop élevée pour éviter la neige fondue, était nécessaire.

Informations pratiques

1h15

4 kms

D+98m

Points d’intérêt 

Lac de montagne, cascades, vue sur le Balaïtous, refuge traditionnel 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis le village d’Arrens-Marsous, suivre la route D105 (passer devant le lac de Tech) 

Parking : se stationner au grand parking situé au bout de la route

Point de départ : Maison du Parc National d’Arrens-Marsous | 1 438m

Point d’arrivée : Lac de Suyen | 1 536m

Précautions particulières : en hiver la route est toujours ouverte et les pneus neiges sont admis. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

Départ de la randonnée

Une fois bien équipée pour me protéger du vent, je débute la randonnée. Le balisage est très bien indiqué tout le long du parcours. En même temps, c’est facile, c’est toujours tout droit

Le sentier grimpe en lacets à travers une forêt d’immenses sapins. Au bout d’une quinzaine de minutes de montée, la forêt se dégage. La vue sur les sommets enneigés et les versants empierrés commence à être vraiment belle malgré le ciel brumeux. Cela dit, ce dernier donne une atmosphère assez particulière qui sied bien aux lieux ! 

Le lac

Après une petite demie-heure de marche, j’arrive au lac de Suyen, situé au pied du Pourgadou et ses arêtes en W. Je suis agréablement surprise du fait qu’il ne soit pas trop encaissé dans les montagnes, laissant une vue bien dégagée. Le vent forme de grandes vaguelettes sur la surface agitée, c’est assez spectaculaire.

rivière avec montagnes
sentier dans foret
lac de montagne
lac de montagne
soleil à travers branche de sapin

Cascades & refuges

Le sentier contourne le lac par la gauche. Je décide de continuer un peu plus loin car j’avais repéré plusieurs cascades et refuges qui valent le détour ! Juste au bout du lac, j’aperçois la cascade de Doumblas.  Avec la fonte des neige son débit est assez fort. Elle se jette dans le gave qui alimente le lac de Suyen.

Au bout d’une dizaine de minutes je traverse deux petits ponts en bois pour arriver au refuge de Doumblas. Faites bien attention, juste en face vous verrez un abris de berger construit en dessous d’un énorme bloc de pierre, appelé la Toue. Il se confond plutôt bien avec les autres roches autour et ressemble à une maison de hobbit !

Je décide de prendre un peu de hauteur pour admirer le lac de Suyen en contre-bas et pour aller voir une autre jolie cascade.

»>

Si vous voulez aller un peu plus loin, avant le refuge, le sentier se divise en deux pour mener, à droite, au refuge de Larribet puis aux lacs de Batcrabère, à gauche aux lacs de Rémoulis puis au port de la Peyre Saint-Martin à la frontière espagnole.

randonneur devant cascade
cascade dans foret
refuge face montagne
chaussures de randonnée sur pont
pont et refuge de montagne
sommet enneigé
lac suyen
cascade
refuge devant ruisseau

Chemin de retour

Pour le retour je suis retournée sur mes pas jusqu’au lac de Suyen et à son barrage surélevé. A cet endroit le sentier se sépare en deux. A droite vous reprenez le chemin de l’aller, à gauche c’est une alternative.

Je décide de prendre à gauche pour découvrir de nouvelles vues. Je traverse un petit pont en bois puis une ultime courte montée sur de la roche m’amène de l’autre côté du gave d’Arrens. La première partie de la descente me fait passer à travers une jolie clairière aux airs de la réserve naturelle de Néouvielle. C’est la limite du Parc National des Pyrénées.

Je poursuis mon cheminement et je me retrouve à nouveau dans la forêt. Me voilà de nouveau protégée du vent. L’odeur de résine des sapins est omniprésente, c’est tellement agréable ! Le torrent du gave est vraiment superbe à cet endroit et je le suis jusqu’au parking.

 

Comptez une petite demie-heure pour descendre.

sommet montagne enneigé
detail bruyère
vue montagne
lac de montagne
paysage montagne
torrent dans foret
detail branche sapin

Une très jolie randonnée, rapide et facile, qui possède de nombreux attraits : les cascades, les forêts de sapin, le lac de Suyen, la vue sur le Balaïtous ou encore la Toue de Doumblas. 

Et vous, vous connaissez cet endroit ?

liens utiles

– Étapes de la randonnée sur Randonnées Pyrénées

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme Vallées de Gavarnie

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Pyrénées dans cette rubrique.

PYRÉNÉES | LE CIRQUE DE GAVARNIE EN HIVER

Courte randonnée hivernale jusqu’au célèbre Cirque de Gavarnie situé dans la vallée de Luz-Gavarnie. Un endroit spectaculaire  dans la région !

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Cirque de Gavarnie est un site naturel incontournable dans les Pyrénées. Malgré une météo maussade, nous débutons avec Benjamin la randonnée pour aller jusqu’au cirque.

Informations pratiques

2h

8 kms

D+200m

Points d’intérêt 

Cirque, gave, brèche de Roland 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Lourdes, suivre la route D821 jusqu’à Argelès-Gazost puis prendre la direction de Luz-Saint-Sauveur puis Gavarnie-Gèdre

Parking : parking gratuit à l’entrée du village mais il y a très peu de places donc prévoyez d’arriver tôt ! Un parking payant a été aménagé dans le village

Point de départ : Village de Gavarnie | 1 375m

Point d’arrivée : Cirque de Gavarnie | 1 575m

Précautions particulières : en hiver la route est toujours ouverte et les pneus neiges sont admis. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées.

Attention en hiver, le sentier peut être glissant par endroit et je vous conseille de ne pas trop vous approcher du cirque une fois arrivé à l’hôtel : il y a souvent des chutes de neige depuis les roches du cirque

Départ

Une fois stationnés dans le village de Gavarnie, nous traversons le centre puis nous empruntons le sentier qui longe le gave sur la gauche. Toute cette première partie est vraiment facile et plate. Elle offre déjà de très belles vues sur le cirque que l’on peut admirer de loin. 

Au bout d’une vingtaine de minutes, nous rentrons dans la forêt et nous traversons un petit pont en bois. Il commence à pleuvoir et des fines gouttes d’eau ruissellent sur les aiguilles des sapins. L’atmosphère devient brumeuse et nous transporte dans un autre monde.

À partir d’ici le chemin grimpe en douceur jusqu’aux pieds de l’Hôtel du Cirque. Comptez une petite heure depuis le départ du village

sommet et foret enneigé
cirque Gavarnie enneigé
goutte épine sapin
foret sapin

Le Cirque de Gavarnie

C’est la seconde fois que nous venons au cirque de Gavarnie et le spectacle est toujours aussi impressionnant dès que l’on est à quelques mètres de cette masse rocheuse.

A cause de la neige au sol et de la pluie qui redouble, nous ne nous aventurons pas plus loin que l’hôtel. Déjà depuis cet endroit la vue est superbe. Nous observons plusieurs chutes de neige depuis la roche qui nous confortent dans notre choix de rester à distance. 

 Hélas nous n’avons pas pu voir la célèbre brèche de Roland qui était dans la brume. La cascade du cirque était quant à elle bien gelée !

roche neige
cirque Gavarnie avec foret
glace roche

Retour

Pour le chemin du retour nous avons pris le même qu’à l’aller mais il est aussi possible de passer par l’autre côté de la rive pour faire une boucle.

Nous avons eu de la chance, nous avons croisé qu’une dizaine de personnes, très probablement à cause de la météo et le fait qu’il était encore tôt. Mais en principe le site est très touristique !  

rivière de montagne
rivière vue d'en haut

liens utiles

– Trace GPX et étapes sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme Vallées de Gavarnie

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Pyrénées dans cette rubrique.

PYRÉNÉES | LEVER DE SOLEIL À HAUTACAM

Grimper sur les crêtes de la station de ski  à Hautacam pour admirer le lever de soleil sur les massifs des Pyrénées. La vue à 360° est superbe !

Pour faire de jolies photographies sous une lumière idéale (bleue ou dorée) il faut se lever tôt ! C’est au petit matin que nous sommes partis avec Benjamin en direction de la station d’Hautacam à une demie-heure de Lourdes.

La station

Hautacam est l’une des premières stations de ski de la vallée de Luz-Gavarnie. Elle possède juste quelques pistes mais elle propose de nombreuses activités pour les familles et les enfants.

Un autre point positif : sa situation. Elle est très aérée et pas du tout encaissée dans les montagnes comme d’autres stations de la région. Cet avantage permet d’avoir une superbe exposition sur une bonne partie des Pyrénées ! Pour ma part, c’est une condition idéale pour admirer un lever de soleil.

La station est sur deux niveaux : le secteur Cardouet pour le ski alpin et le mountain luge et le secteur Tramasset pour le ski de fond et les départs des randonnées. Nous nous sommes stationnés au grand parking de Tramasset qui est un peu plus en hauteur.

heure bleue montagne
foret enneigée en contre bas
sommet enneigé

Spot lever de soleil

C’est dans la pénombre que nous sommes partis du col de Tramasset (1 615m), à la lumière de nos téléphones ayant oubliés nos frontales, pour aller vers le pic de Moulata (1 719m). Nous traversons une piste de ski bleue qui nous mène jusqu’à l’arrivé d’un téléski en 10 minutes. L’avantage d’avoir un parking à proximité d’un point de vue !

Le jour commence à se lever doucement, nous décidons de continuer notre marche le long de la crête pour trouver le spot idéal. Une fois installés avec nos appareils photos, nous savourons le spectacle qui se produit sous nos yeux : l’heure bleue débute. 

Ce panorama face à nous est unique : le Pic du Midi, la Brèche de Roland de Gavarnie, Cauterets, Lourdes, les vallées de Luz-Saint- Sauveur, d’Argelès-Gazost et du Val d’Azun… Que de grands noms qui nous entourent à 360° !

randonneur montagne
heure bleue montagne
montagne brume
detail herbe gelée
randonneur face montagnes

Avec l’arrivée du soleil, les sommets commencent à prendre des couleurs rosées. Certains sont pointus et massifs, d’autres plus arrondis me faisant penser aux puys d’Auvergne.

Les nuages au-dessus des cimes rajoutent une touche sombre et offrent un superbe contraste comme je les aime. La météo est idéale !

lever de soleil montagne
lever de soleil montagne
lever soleil montagne
lever de soleil montagnes
lever de soleil montagne

Pensez à prendre des vêtements chauds car il y a pas mal de vent ! Nous sommes ravis lorsque le soleil apparaît derrières les montagnes, annonçant le début de l’heure dorée : ma préférée. Le paysage scintille sous les rayons du soleil et les couleurs deviennent plus chaudes.

Après avoir immortalisé les montagnes sous toutes les coutures et à différents moments durant le lever de soleil, nous redescendons tranquillement par la piste de l’aller.

 

Et vous, vous êtes plutôt blue hour ou golden hour pendant les levers de soleil ?

lever de soleil montagne
lever de soleil montagne

liens utiles

– Application Photopills pour connaître la position de soleil, les heures des différentes lumières…

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme Vallées de Gavarnie

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Pyrénées dans cette rubrique.

PYRÉNÉES | LE LAC DE GAUBE EN HIVER

Une belle escapade à faire toute l’année depuis le Pont d’Espagne jusqu’au Lac de Gaube : en hiver le lac est complètement gelé, et sapins enneigés et sommets majestueux sont aux rendez-vous.

Une des randonnées phares de la vallée de Cauterets, le Lac de Gaube est accessible à toutes les saisons. Une fois garés à l’immense parking du Pont d’Espagne (payant toute l’année), avec Benjamin nous nous équipons pour aller explorer ce lac si célèbre.

Au vu du peu de neige présente, nous enfilons nos paires de Sorel et nous attachons nos raquettes à nos sacs à dos au cas où la couche de neige serait plus importante vers le lac.

Informations pratiques

2h30

6 kms

D+300m

Points d’intérêt 

Lac de montagne, gave, forêt, vue sur le Vignemale 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Lourdes, suivre la route D821 jusqu’à Argelès-Gazost, puis descendre sur la D920 jusqu’à Cauterets. Traverser le village et continuer jusqu’au bout de la route jusqu’au Pont d’Espagne

Parking : se stationner au grand parking de la station du Pont d’Espagne – tarif à la journée de 7€ toute l’année 

Point de départ : Station Pont d’Espagne | 1 425m

Point d’arrivée : Lac de Gaube | 1 725m

Précautions particulières : en hiver la route est toujours ouverte et les pneus neiges sont admis. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

Le lieu est très connu et populaire, prévoyez d’y aller tôt si vous voulez éviter la foule

Départ

Le départ de la randonnée se fait depuis le grand hall d’accueil du Pont d’Espagne (là où il faut payer le parking au retour). Nous remontons légèrement la piste face à nous puis nous bifurquons à gauche à la première intersection. Cette partie là est une piste de ski de fond l’hiver, alors prudence, restez bien sur le côté de la piste ! A travers la végétation, nous apercevons au loin la superbe cascade et le Pont d’Espagne. La vue est vraiment très belle avec tous ses sapins saupoudrés de neige durant la nuit.

Un peu plus haut, le sentier part sur la gauche en lacets à travers la forêt. Le balisage est bien indiqué depuis la piste. A savoir : le GR10 passe aussi sur cette randonnée. 

Nous commençons l’ascension qui est un peu raide pendant une vingtaine de minutes. Nous avons bien fait de ne pas chausser nos raquettes : il n’y a presque pas de neige, laissant place aux racines et aux roches. Attention, par endroit le sol peut être glissant avec le givre. 

cascade enneigée
randonneur neige
chaussures randonnée neige
végétation enneigée

Entre gave & forêt

Arrivés sur le plateau, nous suivons le gave sur le versant gauche jusqu’au lac. Cette partie est ma préférée : le sentier sillonne à travers la forêt où une superbe luminosité dorée illumine les sapins.

Nous prenons le temps de savourer la beauté du paysage surtout que le cheminement est plat. Le relief des sommets qui nous entourent se dessine à travers les branches des arbres. Ici c’est le royaume des isards alors nous ouvrons les yeux pour essayer d’en trouver mais en vain ! 

Avec ses douces températures, le chant des oiseaux et la neige fondue nous avons un avant-goût de printemps ! 

randonneur sentier neige
rivière entre foret
arbre enneigé
sentier foret neige
randonneur montagne neige
sommets enneigés
pont montagne enneigée

Le lac de Gaube

Après une bonne heure de marche, nous arrivons au lac de Gaube. Je suis surprise par sa grandeur ! L’espace est très aéré, ça change des lacs encaissés par les montagnes. Nous prenons un peu de hauteur pour le surplomber. 

Il a complètement gelé pendant l’hiver, ce qui le rend un peu plus impressionnant. Les montagnes autour sont majestueuses, nous nous sentons tout petits à côté. 

»>

Si vous avez un peu de temps, vous pouvez contourner le lac sur la droite puis au bout continuer à longer le Gave des Oulettes de Gaube pour arriver au pied du mythique Vignemale (3 298m).

lac gelé montagne
randonneur devant lac gelé
lac gelé et montagne
sapins lac gelé
lac gelé foret sapins

Sentier de retour

Pour le retour vous pouvez prendre le même sentier qu’à l’aller, surtout quand il y a beaucoup de neige.

Nous avons décidé de rentrer par la rive droite du gave. Nous longeons le versant des montagnes mais plusieurs coulées d’avalanches plus ou moins fraîches ont recouvert le chemin. D’autres randonneurs sont passés avant nous et nous ont fait la trace, nous facilitant la tâche. Nous pressons le pas pour en sortir le plus rapidement possible par prudence. 

Le sentier arrive sur le haut d’une remontée mécanique. Vous pouvez soit redescendre par la piste bleue à droite, soit par la piste rouge à gauche. Les deux mènent directement au Pont d’Espagne. Nous chaussons nos paires de raquettes pour descendre plus facilement par la piste rouge non damée.

Comptez 1h30 de descente depuis le lac.

randonneur montagne neige
raquettes randonneur

Bon, je ne vais pas vous le cacher, cette randonnée est ultra célèbre et facile donc il y a beaucoup de monde. Nous avons réussi à éviter la foule en empruntant le sentier tôt le matin ! C’est sur le retour au Pont d’Espagne qu’on s’est vraiment rendus compte de la popularité des lieux !

Cela dit, le sentier est très agréable et le lac vaut largement le détour ! Un bel endroit dans la vallée de Cauterets.

liens utiles

– Trace GPX et étapes sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme Vallées de Gavarnie

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Pyrénées dans cette rubrique