LOIRE | CHEVERNY, VISITE DU CHÂTEAU INSPIRANT HERGÉ

par | Mar 18, 2018 | Centre Val de Loire, Destinations, France | 0 commentaires

Nous avons décidé de commencer nos visites des Châteaux de la Loire avec celui de Cheverny, le « palais enchanté » aux multiples facettes. A l’orée de la Sologne, c’est un bel exemple architectural construit sous le règne de Louis XIII mais aussi un lieu emblématique dans la bande dessinée, des jardins richement semés et fleuris et un chenil d’une centaine de chiens !

Un peu d’histoire

Cheverny est une propriété seigneuriale qui appartient à la même famille depuis six siècles : les Hurault, une famille de financiers et d’officiers qui se sont illustrés au service de plusieurs rois de France. Cependant le château échappe deux fois à la famille. Une première fois au XVIème quand Diane de Poitiers en fit l’acquisition après avoir été évincée du château de Chenonceau puis une seconde au XVIIIème siècle lorsque les héritiers se désintéressent du bien. Cheverny sera racheté par Anne-Victor Hurault, Marquis de Vibraye en 1825.

 

Le château

Inspiré par le Palais du Luxembourg à Paris, le plan général de Cheverny avec des pavillons d’angle et son décor de pierre en lignes superposées sur les façades sont des nouveautés pour l’époque. La façade sud, la plus célèbre, est ornée de bustes d’empereurs romains, en vogue depuis la Renaissance. 
La silhouette du château de Cheverny a fait le tour du monde grâce au dessinateur Hergé. Il s’est inspiré de sa partie centrale pour créer le château de Moulinsart, résidence du Capitaine Haddock dans les célèbres bandes dessinées « Les Aventures de Tintin« . Dans un bâtiment annexe, une exposition interactive « Les Secrets de Moulisart » a été aménagée autour de l’univers de Tintin.

Une fois la porte d’entrée franchie, j’ai tout de suite l’impression d’être « chez moi ». L’atmosphère des différentes pièces que je parcours laisse un sentiment chaleureux et doux : couleurs murales et décoratives jaunes, rouges et orangés, mobiliers fleuris, lambris, portraits et photographies de la famille du Marquis de Vibraye. Seules, avec le son du parquet qui craque sous nos pas, nous déambulons à travers le château, émerveillées par les intérieurs si conviviaux :
– la salle à manger et sa table décorée pour les fêtes de Pâques
– les appartements privés où l’on peut voir la robe de mariée de la Marquise de Vibraye
– la salle d’armes et l’authentique malle d’Henri IV recouverte de cuir de Cordoue et qui pèse 70kg vide
– la chambre du roi avec ses lambris et son plafond à caissons qui retracent certains passages de la Mythologie
– la chapelle et ses clefs de voûtes à trois étages (très rare!)
– les salons et leurs portraits, harpe et tapisseries
– la bibliothèque et ses 2 000 ouvrages

 

Les jardins

Le domaine regorge de verdure : séquoias, cèdres et tilleuls dans le parc à l’anglaise, légumes, aromates et fleurs dans le jardin potager ou encore plus de 100 000 bulbes de tulipes qui, à mon grand regret, n’étaient pas encore fleuries. Des espaces idéals pour se promener en pleine nature et découvrir l’extérieur du château !

 

Les chenils

Haut lieu de vénerie, les chenils du Château de Cheverny abritent plus de 100 Fox Houng anglais croisés au Poitevins français. Tous les jours à 11h30 vous pouvez assister à leur soupe quotidienne qui est très impressionnante !

 

 

Malgré le froid et la bruine, la visite de Cheverny reste un de nos meilleurs souvenirs tant il correspond à nos goûts culturels et architecturaux et notre attrait à la nature. Un lieu à ne pas manquer lors de votre séjour dans la Loire !

Informations pratiques

Tarif : 11,50 € pour la visite du château et des jardins et 16 € avec l’exposition
 
Ouverture : tous les jours de 10h à 17h
 
Parking : gratuit
 
Durée de la visite : 1h à 2h30

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi…