PUY DE DÔME | MES 3 SITES INCONTOURNABLES

par | Mai 7, 2019 | Auvergne Rhône Alpes, Destinations, France, Massif Central, Monts Dore, Randonnées | 0 commentaires

Séjours printanier dans les massifs du Puy de Dôme, en plein coeur des volcans. J’ai découvert de magnifiques sites, tous aussi dépaysants les uns que les autres. Petit retour sur les trois lieux que j’ai préféré.

1 | La Banne d’Ordanche

Première randonnée sur les terres auvergnates et premier gros coup de coeur ! Malgré une météo capricieuse, j’ai vite succombé au charme de ce paysage sauvage aux airs écossais et islandais. La Banne d’Ordanche est un passage obligatoire lors de votre périple en Auvergne !

Culminant à 1515m d’altitude, la Banne d’Ordanche est un sommet volcanique de type strombolien qui se situe sur le pourtour du strato-volcan du Mont-Dore. Vers 2 millions d’années, les éruptions reprennent dans la région et édifient des sommets comme celui-ci. Une fois figé, la Banne d’Ordanche a été raboté par les glaciers et les éléments qui lui ont donné sa forme actuelle de neck.

Au départ du parking du chalet de la Banne en bordure de la D609, le sentier débute à travers une jolie forêt des conifères. L’ascension se fait facilement à travers la haute végétation et on peut déjà apercevoir quelques beaux points de vue sur la chaîne des Puys.  
Une fois arrivée sur le plateau, avec la vue en arrière-plan de la Banne, j’ai l’impression de me retrouver sur les routes écossaises, au fin fond des Highlands ! Un dépaysement garanti. Je continue à monter à travers les pâturages d’estive, tout en admirant le paysage incroyable qui se dessine autour de moi. 
La dernière partie se fait par les escaliers. L’effort final est vite récompensé par cette magnifique vue à 360° sur le massif du Sancy encore enneigé, le lac de Guéry, les vallées de La Bourboule et du Mont-Dore et la chaîne des Puys. 

Sancy, aux allures alpines, offre un joli contraste avec les autres puys aux reliefs plus ondulés. Une atmosphère mystique se dégage : la brume s’accrochant aux sommets et la douce luminosité rayonnant sur les versants. Les touches de couleurs cendrées des bruyères ajoutent un ton singulier à ce tableau idyllique. Complètement seule, je me régale face à un tel spectacle.

La descente est relativement rapide en empruntant de nouveau le sentier de l’aller. La randonnée dure en théorie 3h mais j’ai mis 45 minutes de moins.
Une première mise en abîme en Auvergne plus que réussie, qui donne particulièrement envie de parcourir ses terres volcaniques de long en large et en travers !  

Informations pratiques

Durée : 3h

Distance : 9km

Dénivelé : +493m

 

Départ : parking du chalet de la Banne sur la D609. Il existe un autre départ depuis le Lac de Guéry.

2 | Puy de la Vache

Le Puy de la Vache est surement l’un des puys les plus connus de la chaîne des Puys de Dôme, facilement identifiable par la couleur rouge de la terre

Un petit parking en bord de route est accessible toute l’année. Le sentier débute dans les bois, entre conifères et feuillus, pendant une bonne centaine de mètres.  Il débouche ensuite sur une vaste étendue aride de terre rougeâtre : le pied du puy
L’ascension se poursuit avec un enchaînement un peu difficile de marches pour atteindre le sommet (1167m). L’effort est vite récompensé par une vue imprenable sur les puys alentours, le Massif du Sancy et la vallée.

Le dépaysement est total. J’ai l’impression de me trouver sur Mars, avec un peu plus d’arbres ! Le contraste entre le sol et la végétation est assez saisissant, surtout à cette période de l’année où les feuillus sont recouverts d’un doux vert clair.

Le volcan possède une forme de lune, recouvert de pouzzolane qui lui donne cette couleur rouge. C’est de la roche volcanique basaltique constituée par les projections de la lave il y a plus de 8600 ans.
Aujourd’hui encore on peut retrouver sur place des bombes de lave refroidie dispersée au sol.

Une randonnée incontournable à la fois pour son panorama et la typicité du volcan ! 

Informations pratiques

Distance : 3 km

Durée : 1h

Dénivelé : +204m

 

Parking : sur la D5 en direction de Saint-Gènes-Champanelle

Vous pouvez également accéder au Puy de Lassolas par cette randonnée : 2h, 4,5 km.

3 | Château de Murol

En plein cœur de l’Auvergne, situé en face du Massif du Sancy, le Château de Murol est facilement reconnaissable, bâti sur son promontoire basaltique à 1050m d’altitude. J’ai profité une petite accalmie météorologique pour visiter cette jolie forteresse à double enceinte.

Le Château de Murol a été fondé au XIIème siècle pour le commandement de trois routes régionales, idéalement situé au carrefour de plusieurs voies commerciales. A cette période la région est très fertile et prospère. Des travaux furent accomplis pour son renforcement dans les années 1390 par Guillaume II de Murol.
Pendant la guerre de Cent Ans elle n’a jamais été prise par les anglais. Cependant elle subit de nombreux raids de routiers et l’arrivée de la peste ont provoqué l’abandon des villages alentours. Une partie de la population s’est alors réfugiée dans la forteresse, leur offrant leur protection. Un vrai petit bourg s’est installé et aujourd’hui encore il reste des traces de bâtisses de l’époque : ancienne forge, puits ou encore fermes.
A la Renaissance un palais est édifié au pied des remparts. Dans le même temps, tout le château est entouré d’une muraille dotée d’un système de défense à la pointe de la technique de l’époque.
Entre le XVème et le début du XVIIème siècle, la forteresse, propriété de la famille d’Estaing, continue à s’adapter aux différentes évolutions militaires.
Après la Révolution le site devient une prison, un repaire de brigands puis une carrière de pierres. Il fut systématiquement pillé et démembré jusqu’au XXème siècle.
En 1889, le château est classé Monument Historique. L’année suivante, son dernier propriétaire, Henri-Guillaume de Chabrol, le donne au département du Puy-de-Dôme qui le cède à son tour à la commune de Murol en 1953, toujours propriétaire.

La visite dure une petite heure et permet d’accéder à l’intérieur du logis de Guillaume de Murol, à la salle d’armes, aux extérieurs du château ainsi qu’au chemin de ronde.
J’ai bien évidemment un coup de coeur pour cette partie qui offre une vue à 360° sur toute la vallée, le plan du château et le village de Murol. A l’horizon on peut même apercevoir le Lac de Guéry et la chaîne du Sancy. 

Des animations médiévales et des visites guidées ludiques sont organisées tout au long de l’année.

Informations pratiques

04 73 88 82 50
Site internet

Ouverture : toute l’année, voir les horaires sur le site internet 

Tarif : 9,60 €

Durée de la visite : 1h

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi…

Alpes | Le Mont Sulens

Alpes | Le Mont Sulens

Le Mont Sulens se situe au coeur du massif des Aravis dans les Alpes. Retour sur une jolie randonnée qui mène au...

lire plus