BONNE PRATIQUE | POLLUTION : PRENDRE SOIN DE NOS PLAGES

par | Mai 11, 2020 | Bonne pratique, Conseils | 0 commentaires

Chaque année l’amas de déchets sur les plages grandit dangereusement et notre mode de consommation n’évolue que trop lentement vers une société sans plastique.
Petit état des lieux de la situation actuelle et quelques bonnes pratiques pour améliorer la propreté de nos plages.

Les déchets présents sur les plages proviennent en majeure partie de l’homme, dus aux habitudes de consommation. Ils sont laissés directement par les usagers sur les plages ou sont apportés par la mer.
Un classement a été instauré en fonction de leur taille : les macro-déchets et les micro-déchets comme les petites particules de plastiques, les plus difficiles à récupérer.

Le saviez-vous ?

 

80 %
des déchets viennent de l’intérieur des terres

 

 

10 %
des déchets sont abandonnés sur le rivage

 

 

10 %
des déchets proviennent des activités maritimes

 

Certaines plages sont même parfois obligées de fermer car elles sont trop contaminées, devenues des décharges naturelles.
Certaines communes lancent des opérations de ramassage mécanique pour gagner du temps mais les conséquences négatives sont bien trop importantes : les machines ramassent souvent beaucoup trop de sable ce qui accélère l’érosion du milieu naturel et elles ne peuvent pas récolter tous les déchets. 30 % d’entre eux ne mesurent pas plus de 2cm. Le nettoyage manuel reste la meilleure alternative.

Je suis allée récemment à plusieurs reprises sur la côte Atlantique (Île d’Oléron, Dune du Pilat, Cap Ferret, Pays Basque) et j’ai eu le même constat. Je suis restée bouche bée face au désastre que j’avais sous les yeux. Je n’ai jamais vu autant de plastiques, ferrailles, verres et filets s’accumuler sur le sable ou coincer entre les rochers. Les forts coefficients de marée et la houle lors de tempêtes hivernales n’arrangent en rien la situation et font échouer des milliers de déchets sur les plages.

Chaque année le constat est un peu plus critique.

Chiffres clés 

20 millions de tonnes de déchets dans les océans

80 % des déchets plastiques polluent les océans

4 200 tonnes de déchets sont amassées sur nos plages chaque année

600 000 tonnes de plastique sont rejetées dans la mer Méditerranée

+ 1 million d’oiseaux marins et de plus de 100 000 mammifères marins meurent à cause du plastique chaque année

TOP 10

des déchets les plus présents en France :

1 |  2 118 000 mégots de cigarettes

2 |   1 140 000 emballages alimentaires

3 |  1 066 000 bouteilles plastiques

4 |  1 020 000 sacs plastiques

5 |  960 000 capsules de boissons

6 |  693 000 couverts en plastique

7 |  611 000 pailles

8 |  522 000 bouteilles en verre

9 |  340 000 canettes

10 |  299 000 sacs en papier

En réfléchissant bien, vous aussi ça vous agace quand vous vous promenez pieds nus sur la plage et que vous marchez sur un morceau de plastique. Ou que pendant votre baignade vous vous retrouvez nez à nez avec une bouteille. Ou que vos enfants mettent à la bouche un mégot de cigarette ou un bouchon trouvé en jouant dans le sable.

Alors pourquoi ne pas prendre les devants et être plus responsables ?

 

Quelques bonnes pratiques pour préserver nos plages de la pollution, qui sont devenues pour ma part instinctives :

– jeter ses déchets dans les poubelles situées aux entrées des plages ou les garder sur soi dans un sac en tissus
– lors d’une petite balade au bord de l’eau, ramasser les déchets que l’on trouve, une action utile et ludique pour les plus jeunes
– utiliser des gourdes en inox plutôt que des bouteilles en plastique, de même pour les couverts
– participer à des collectes organisées par des associations
– changer son mode de consommation avec notamment une utilisation moindre du plastique

Des communes et des associations engagées

Un label responsable

Il existe un label de qualité « Pavillon Bleu » qui symbolise la qualité environnementale autour d’une politique de développement touristique durable. Il est présent dans 45 pays. Une plage Pavillon Bleu dispose d’équipements minimisant les impacts de la fréquentation touristique : poubelles de tri, qualité de l’eau, actions de sensibilisation…

Île d’Oléron

Les communes de l’île sont très sensibles à la préservation de leur environnement : combat contre l’érosion des dunes, collecte des déchets, protection des espèces…

Plusieurs panneaux d’information sont installés aux entrées des plages avec des préconisations pour adopter les bons gestes.

Surfrider Foundation Europe

Depuis plus de 25 ans, Surfrider Foundation Europe protège, sauvegarde et met en valeur les océans. Elle agit au quotidien pour lutter contre les atteintes à l’environnement littoral et à ses usagers. C’est devenu un véritable emblème dans le milieu marin. Elle organise des actions de sensibilisation et des collectes pour résoudre le problème des déchets aquatiques.

 

WWF

Depuis l’été dernier, WWF France a créé sur Instagram une géolocalisation unique pour toutes les destinations :« I Protect Nature ». Le but est de sensibiliser les utilisateurs à la préservation des sites naturels, de tenir la foule éloignée des lieux idylliques peu connus et de réduire la pollution plastique.

De nombreuses actions de collectes de déchets sont lancées un peu plus chaque année. Ce sont des petits gestes et des pratiques simples qui peuvent sauver nos plages et notre environnement si nous y participons tous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi…