Premier bivouac de l’année dans la vallée d’Ossau dans les Pyrénées : direction les lacs d’Ayous pour planter la tente face à la superbe vue sur le Pic du Midi d’Ossau.

Je suis partie pendant deux jours dans les Pyrénées avec Benjamin pour une session bivouac. Après une première nuit dans le brouillard au cirque de Lescun, nous prenons la route en direction du lac de Bious-Artigues où débute la randonnée vers les lacs d’Ayous.

Retrouvez l’ensemble de l’itinéraire de la randonnée que j’avais déjà faite il y a quelques années dans cet article.

Nous arrivons en début d’après-midi, le parking supérieur est plein alors nous sommes obligés de nous stationner à celui plus bas. Comptez presque +80m de dénivelé en plus de marche, c’est bien raide et ça échauffe bien comme il faut.

Nous essayons de partir léger mais c’est difficile entre notre matériel photo/vidéo, la tente de +2kg, la nourriture, l’eau et les affaires de bivouac.
L’ascension se fait tranquillement, nous ne sommes pas pressés alors nous profitons de la randonnée tout en économisant nos forces avec le poids sur notre dos.

La première partie est sur une longue piste qui contourne Bious-Artigues (1422m) avant de traverser une jolie forêt. Le chemin débouche ensuite sur une succession de montées pour atteindre les lacs Roumassot et Miey. Toujours en plein brouillard, l’atmosphère est mystique comme on aime avec des airs écossais. Les touffes de bruyères parsemées le long du sentier colorent le paysage d’un doux violet. Malgré ce mois d’août, la fraîcheur nous fait du bien avec l’effort.

Après 2h30 d’ascension nous arrivons au pied du lac Gentau (1947m). Hélas nous ne voyons pas grand-chose du paysage, si ce n’est la rive du lac et le refuge. Il y a déjà beaucoup de monde, nous décidons de nous poser un peu à l’écart.

Première étape : monter la tente ! Sous l’œil expert de Benjamin, nous choisissons un emplacement plat et face au lac, espérant que la vue se dégage. Une pluie fine s’invite pendant notre installation, la tente est assez grande pour accueillir toutes nos affaires pour les abriter.

Nous préparons notre repas du soir : soupe et purée avec du maquereau, idéal pour nous réchauffer et recharger les batteries ! Pas de coucher de soleil pour cette fois, la météo reste inchangée.

nOTRE MATériel bivouac

1 tente Forclaz Trek 900 ultralight 3pax
Duvet Lafuma Active 5°
Matelas Forclaz autogonflant Trek 500
1 réchaud + ustensiles Quechua
Des barres de céréales, des compotes, des sachets de soupe et purée
1 trousse de premier secours

Et le tout dans :
1 sac à dos Millet
1 sac à dos Lafuma Altiplano 45Litre

Sans oublier nos Nikon Z50 et D810 + nos séries d’objectifs + le Ronin SC + un trépied + des recharges
+ quelques vêtements de rechange (t-shirt, polaire, legging, doudoune…)

Après une fraîche nuit, réveil à 6h pour aller photographier le lever de soleil. A travers la tente nous apercevons l’ensemble du lac Gentau complètement dégagé ce qui nous motive encore plus ! Nous enfilons gants, bonnets, doudounes et nous commençons à grimper au Col d’Ayous (2200m) juste au-dessus du refuge.

Cependant le brouillard nous rattrape et nous n’avons plus aucune visibilité. Nous continuons de monter, toujours un peu plus haut, en espérant passer au-dessus des nuages. Notre stratégie échoue, ici c’est le fog qui fait la loi ! Il est déjà 7h30 et nous perdons tout espoir de voir un bout de ciel. Nous prenons la décision de redescendre quand, contre toute attente, nous apercevons quelques rayons de soleil à travers la brume qui illuminent le lac du Miey !

Notre motivation repart de plus belle et nous trouvons un spot en hauteur pour admirer le spectacle qui s’offre à nous. Le soleil fait fuir le brouillard en laissant apparaître progressivement le Pic du Midi d’Ossau, si imposant et majestueux. La lumière dorée embrase les crêtes et les sommets alentours et de la brume s’évapore du lac en contre-bas. Nous profitons un maximum du panorama qui nous entoure et savourons ce petit bonheur tant espéré avant de retourner faire quelques photos à notre tente avant le départ.

 

La brume ne sera finalement pas très loin, nous replongeons dedans pendant la descente à partir du lac Roumassot mais avec de belles images en tête !

RAndonnée jusqu’au lac Gentau (aller)

Dénivelé : D+500

Distance : 7km

Durée : 2h30 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi…