Auvergne | Sunrise au Puy de l’Angle

Direction le Puy de l’Angle pour capturer les lumières du matin sous une mer de nuages. La vue panoramique sur la chaîne des Puys et les Monts Dore est sublime ! Un spot light incontournable ! 

Nous sommes partis avec Benjamin quelques jours dans le Puy de Dôme, à l’aube des premières couleurs d’automne. Qui dit mois d’octobre dit brume, brouillard et fraîcheur matinale : tout ce qu’il faut pour un beau lever de soleil.

Après un doux sunrise doré depuis le Puy de l’Angle, nous avons continué à longer les crêtes jusqu’au célèbre Puy de la Monne.

Retour sur cette matinée auvergnate.

Informations pratiques

1h

1,2 kms

D+268m

Points d’intérêt 

Volcans, vue panoramique sur l’Auvergne 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis le Mont-Dore suivre la D36 vers le Col de La Croix Saint-Robert

Parking : se stationner au Col de La Croix Saint-Robert

Point de départ : Col de La Croix Saint-Robert | 1 451m

Point d’arrivée : Puy de l’Angle | 1 740m

Précautions particulières : en hiver la route du col est fermée. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute63 pour le Puy de Dôme.

 

première lueur sur l’auvergne   

Voiture garée, frontales parées, nous prenons le sentier vers le Puy de l’Angle sous le crépuscule. Nous suivons d’abord des enclos sur une longue ligne droite, avant de passer par dessus à l’aide d’une échelle en bois. Prudence car un troupeau de moutons est gardé par des patous.

Puis nous entamons la montée le long du flanc du Puy de l’Angle. Le cheminement est facile même si par endroit le dénivelé est raide. Une croix marque l’arrivée vers le sommet. Comptez 1h de montée.

L’aube débute et nous commençons à apercevoir une belle mer de nuages qui recouvre la vallée.

heure bleue depuis puy de l'angle
crépuscule Auvergne

sunrise au dessus des nuages

Postés sur le sommet du Puy de l’Angle avec nos appareils photos, nous admirons le soleil qui se dévoile petit à petit derrière l’horizon et la mer de nuages. 

La vue est vraiment incroyable et nous voyons les sites naturels les plus connus de la région ! Nous sommes face au lac Chambon et Murol, au Sud le Puy du Sancy, à l’Ouest la Banne d’Ordanche et au Nord le Puy de Dôme et le lac de Guéry

L’heure bleue laisse place doucement à l’heure dorée.

lever de soleil sur mer de nuage
randonneur face au lever du soleil
banne d'ordanche rosée
puy de la tache doré
rayons de soleil sur mer de nuage

Golden hour sur les puys

Une explosion de lumière dorée illumine les reliefs des volcans d’Auvergne. La mer de nuage se dissipe avec l’arrivée du soleil. Le phénomène crée de jolis layers et ajoute du contraste au paysage.

Le Puy du Sancy et le Puy de l’Angle se colorent à leur tour et nous profitons des rayons du soleil qui nous réchauffent. 

puy de l'angle avec randonneur sous le sunrise
puy de sancy au petit matin
puy de sancy doré
croix dorée au sommet d'une montagne
brume sur volcans

randonnée sur les crêtes jusqu’au puy de la monne 

Nous décidons de profiter de cette belle matinée et de poursuivre la randonnée le long des crêtes jusqu’au Puy de la Monne.

Comptez 40 minutes de marche en plus pour atteindre le Puy de la Monne en passant par le Puy de Barbier, soit un total de 2,9 kilomètres avec un D+293m. Il n’y a pas de difficulté particulière, le sentier est bien visible. C’est une partie du GR4 qui relie l’Atlantique à la Méditerrannée.

Nous apercevons en contre-bas le lac de Guéry et les roches Tuilière et Sanadoire et de jolis petits puys. Au loin, la petite cabane marque le sommet du célèbre Puy de la Tâche. Le Puy de Dôme fait son apparition au dessus de la mer de nuages et ressemble à une île.

puy de dôme dans les nuages
puy de la tache doré
lac de guery en contre-bas
volcans en contre-bas
brume sur volcans
mouflons sur crête
crêtes puy

Le Puy de l’Angle sous la lumière du matin est une très belle découverte. La randonnée courte et peu fréquentée comparée à sa voisine pour atteindre le Puy de la Tâche.

La vue panoramique sur la chaîne des Puys et les Monts Dore est incontournable. Les levers de soleil sont à coup sur réussis !

liens utiles

– Prévisions météos sur Météoblue

– Conditions d’enneigements dans les stations et les massifs (prévision des chutes de neige, enneigement, avalanche…) sur Skiinfo ou France Montagne

– État des routes en temps réel sur InfoRoute63 (pour le Puy de Dôme)

Si vous cherchez une randonnée à faire en Auvergne c’est par ici !

Hautes-Alpes | Exploration des Crêtes de Vars

Les Crêtes de Vars sont un vaste terrain de jeux pour découvrir les paysages des Hautes-Alpes. Nous sommes partis à leur découverte lors d’un lever de soleil puis en poursuivant notre randonnée.

Si vous venez du côté de Vars dans les Hautes-Alpes, vous devez absolument aller voir les crêtes. Avec Benjamin nous sommes restés quelques jours dans la station, ce qui nous a permis de les découvrir et de bien arpenter les sentiers alentours.

Nous avons aperçu des crêtes de Vars dès le premier jour et nous en sommes immédiatement tombés amoureux ! Avec leurs reliefs arrondis, leurs landes hostiles et leurs sols en granite noir, nous avons l’impression d’être en Ecosse ou en Islande.

Retour sur notre exploration pendant un lever de soleil à la Tête de Paneyron puis en continuant la randonnée vers le lac de l’Étoile.

Informations pratiques

7h

17 kms

D+1014m

Points d’intérêt 

Vue sur le Val d’Escreins, les Ecrins et le Mercantour, crêtes et lacs

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Vars, prendre la D902 vers Saint Paul sur Ubaye. Passer devant le refuge de Napoléon puis le col se situe un peu plus haut.

Parking : se stationner au grand parking sur la droite au col

Point de départ : Col de Vars | 2 108m

Point d’arrivée : Tête de Paneyron | 2 785m

Précautions particulières :

la route est fermée en période hivernale, se renseigner en amont

– la dernière partie de l’itinéraire a été faite hors des sentiers battus. Le chemin est indiqué sur les cartes IGN mais il est peu visible et manque d’entretien sur place

Lever de soleil à la tête de paneyron

Ascension à la frontale jusqu’au Paneyron

Avec un lever de soleil indiqué à 7h, nous sommes partis à 4h pensant que nous aurons 3h de marche. Parés de nos indispensables frontales, nous commençons l’ascension. La première partie est plutôt facile, nous suivons un sentier qui mène jusqu’à une cabane de berger. Prudence aux troupeaux et patous qui peuvent être dans les parages. Nous en avons fait les frais ! Nous savions qu’ils étaient là et malgré avoir fait un large détour, les chiens ont commencé à nous aboyer dessus. En pleine pénombre, nous n’avons pas fait les malins.

La partie suivante mène sur le sommet d’une crête pour qu’ensuite nous longeons la crête de Vallon des Prises pour grimper jusqu’au sommet de la Tête de Paneyron. Sur ce tronçon, le dénivelé se fait bien sentir par moment.

Je ne sais pas si c’est l’impatience d’arriver en haut ou la nuit qui nous fait marcher plus vite mais nous sommes arrivés avec une heure d’avance ! Nous patientons alors tranquillement, sans visibilité, complètement dans le brouillard, en espérant qu’il se retire vite ! Chacun sa technique pour passer le temps : Benjamin fait des aller-retours pour ne pas prendre froid, quant à moi je m’allonge et me met un documentaire animalier du National Geographic !

itinéraire - Partie 1

2h | 4,39kms | D+668m

tête de paneyron la nuit
crêtes dans les nuages au petit matin

Golden hour dans la brume

Notre patience et nos prières ont fonctionné. Contre toute attente, le premier rayon du soleil perce entre les nuages et le spectacle commence. Passionnés par les temps nuageux et brumeux, je peux vous dire qu’on est servis ! 

La lumière dorée se diffuse à travers la brume qui danse le long des arêtes des crêtes. En se dispersant, les nuages laissent apparaître les cimes des sommets du Val d’Escreins ressemblant aux Dolomites version miniature. Nous avons l’impression que le paysage prend feu ! Tout se passe très vite, nous capturons ses instants précieux pour les garder en mémoire le plus longtemps possible. En contre-bas la vallée est bien bouchée alors nous profitons d’une jolie mer de nuages.

Avec la brume derrière nous dans la vallée, un halo lumineux se crée autour de nous ! C’est une gloire : une ou plusieurs séries d’anneaux colorés autour de l’ombre portée d’un objet (ici nous) sur un nuage ou dans du brouillard. La diffraction est à l’origine des anneaux colorés avec notamment l’anneau extérieur rouge. Le retour des rayons est produit par réflexion sur les gouttes d’eau. Le phénomène est absolument magique !

rayon de soleil sur crête
randonneurs avec auréole
soleil dans les nuages
crête entourée par les nuages
lever de soleil dans les nuages
photographe sous la golden hour
sommet tête de paneyron
randonneurs sur crête
crête et nuages

randonnée vers le lac de l’Étoile par les crêtes

Cheminement à travers les crêtes

Nous redescendons jusqu’au col juste en dessous de la Tête de Paneyron puis nous prenons la direction Est pour longer les crêtes. À partir de là, ça se corse, nous entamons une descente bien raide sur 120m en suivant des barrières à moutons pour ensuite remonter le même dénivelé en face.

Et ce n’est que le début ! Nous enchainons une série de montagnes russes sur deux kilomètres avant d’arriver au lac de l’Étoile. Nous passons devant un petit lac à mi-chemin avec une vue splendide sur les crêtes de Vars.

Pour le coup nous avons le temps d’admirer le paysage tout en faisant notre cardio ! La brume se dissipe enfin complètement et nous pouvons voir la grandeur du vallon et toutes ses crêtes. Celle de la Selle est particulièrement sublime avec ses différentes tonalités. Nous l’emprunterons pour le retour.

vue val d'escreins
randonneur face aux crêtes
lac entre les crêtes
crêtes de vars
panorama crête

Le lac de l’Étoile

Après une bonne heure de marche, nous arrivons au lac de l’Étoile. Situé à 2 755m, au point de rencontre entre plusieurs crêtes, il possède une très belle couleur bleue grise avec des reflets orangés sur les bords.

Il ressemble beaucoup à un lac volcanique, positionné entre les reliefs arrondis des crêtes en granite qui font penser à de la cendre. La brume refait son apparition et sublime un peu plus le paysage face à nous.  

lac de l'étoile
detail lac de l'étoile

itinéraire - Partie 2

3h | 6,63kms | D+ 806m

retour au col de vars hors des sentiers battus

Le long de la crête de la Selle

Pour le sentier retour, nous décidons de faire une grande boucle pour rejoindre le col de Vars. Nous redescendons le premier vallon pour rattraper la crête de la Selle que nous longeons entièrement.

L’itinéraire est bien indiqué et offre encore de très beaux points de vue sur les montagnes alentours, bien dépaysant. Comptez une heure pour la traversée.

montagne dans la vallée
relief crête
flore sauvage

S’aventurer hors des sentiers battus

Arrivés au bout de la crête nous descendons à travers la lande vers la ferme qui est en contre-bas sur notre gauche. Nous passons devant elle avant de prendre le large chemin en terre qui permet de contourner la Pointe de Châtelret par la droite.

Nous arrivons sur un lac artificiel et prenons sur la gauche en direction de la cabane des Prises. Pour éviter de descendre jusqu’au refuge Napoléon et longer une bonne partie de la route, nous décidons de ne plus suivre de chemin initial et couper par des petits sentiers parallèles indiqués sur notre carte.

L’accès à la cabane des Prises est facile, c’est après où ça devient plus compliqué. Nous perdons pas mal de temps car les sentiers ne sont plus du tout visibles et entretenus. Nous traversons des champs, enjambons des ruisseaux, suivons les passages des animaux pour éviter les herbes hautes qui nous arrivent à la taille. Malgré tout, nous arrivons à rattraper la route au niveau de l’hélisurface. Nous avons réussi à trouver notre chemin uniquement grâce à notre application IGN qui nous géolocalise en même temps que l’on avance.

randonneur hors des sentiers battus
marmotte dans son terrier
vue vers le col de vars
cabane de berger

Arrivée au col de Vars par les lacs

Ravis de retrouver enfin la civilisation (qui l’eut cru !), nous terminons la randonnée en longeant la départementale qui mène au col de Vars. Il y a des petits sentiers de l’autre côté de la route qui évite de se frôler aux voitures.

Sur le chemin nous passons devant deux très jolis lacs.

Il nous aura fallu 4h de descente pour rejoindre le parking du départ.

itinéraire - Partie 3

7h | 17kms | D+1014m

lac de montagne
lac de montagne avec fleurs devant

Cette randonnée à traverser les crêtes de Vars est assez longue et plutôt physique, avec une succession de montées et descentes pour aller de crêtes en crêtes. Mais le jeu en vaut largement le coup ! La vue panoramique depuis la Tête de Paneyron sur le Val d’Escreins est incroyable.

Nous reviendrons !

liens utiles

– Étapes de la randonnée sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Inforoute05

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme de Vars

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Hautes-Alpes | Sunrise au Col de Vars

Sunrise au Col de Vars : le spot idéal pour admirer les premières lueurs du jour ! Depuis les crêtes, la vue sur les massifs alentours est superbe.

Vars est une station de ski qui s’étend sur plusieurs villages et elle est située aux croisements entre les massifs des Ecrins, le Queyras et le Mercantour. Que du beau monde au alentour ! Mais surtout, vous êtes en plein coeur de la Réserve Naturelle du Val d’Escreins qui regorge de paysages sauvages, reculés et très imposants.

Avec Benjamin nous nous sommes motivés pour aller voir le lever du soleil depuis le Col de Vars, situé à quelques minutes de la station où nous logions.

La météo a été de notre côté et nous avons pu profiter de belles couleurs dorées sur les montagnes.

Informations pratiques

Accès : depuis Vars, prendre la D902 vers Saint Paul sur Ubaye. Passer devant le refuge de Napoléon puis le col se situe un peu plus haut.

Parking : se stationner au grand parking sur la droite au col

Précautions particulières : la route est fermée en période hivernale, se renseigner en amont

Premières lueurs du jour sur les crêtes

Parés de nos frontales, nous traversons la route pour récupérer un sentier face à nous. Ce dernier va nous mener en une petite heure en haut d’une belle crête

Vous pouvez choisir votre propre chemin et sommet pour admirer le sunrise. Vous avez pas mal d’itinéraires autour du col.

 

Nous arrivons en haut de notre spot lorsque l’heure bleue commence : 30 minutes avant le lever du soleil. Ces instants offrent souvent des couleurs rosées et bleutées. La magie opère autour de nous et quelques nuages accrochés aux sommets des montagnes s’enflamment lentement.

heure bleue montagne
randonneur sur col de vars
sommet heure bleue
sunrise sur sommet
sommet rosé

explosion de lumière dorée

Puis progressivement le soleil fait son apparition en douceur et illumine les montagnes d’une belle couleur dorée : mon moment préféré ! Il joue à cache-cache avec le relief des différentes crêtes et sommets et de superbes rayons innondent le paysage. 

Face à nous, le Val d’Escreins nous dévoile les courbes de ses montagnes, alors que sur notre gauche nous apercevons au loin les Écrins et la Meije. Du côté droit, le massif du Mercantour se dessine à l’horizon. Nous sommes pas trop mal entourés !

Si vous ouvrez bien l’oeil, vous pourrez voir en contre-bas quelques petits lacs et des bergeries. Pour rappel, ne vous approcher pas des troupeaux de moutons qui sont surveillés par des patous.

 

Ici la roche est en granite. Avec ses airs de pierres volcaniques, elle offre un beau contraste avec sa noirceur et sous le pied c’est plutôt agréable. Avec tous ses petits morceaux on pourrait croire qu’on va glisser mais pas du tout. Par temps sec, elle accroche bien et c’est assez moelleux niveau amorti !

randonneur pendant le sunrise
sommet dorée par le sunrise
sommet avec vue sur montagnes
sunrise col de vars
randonneur col de vars
détails roche granite
bergerie en contre bas
rayon de soleil sur montagne

retour vers le col de vars

Une fois le soleil apparu, nous commençons notre descente par le même itinéraire qu’à l’aller. Par endroit, les silhouettes ombragées des crêtes font encore plus ressortir les montagnes baignées par le soleil. Le contraste est vraiment beau !

En contre-bas, on peut apercevoir la route qui sillonne et qui mène vers le refuge de Napoléon et Vars. Je trouve qu’il se dégage des airs de Toscane entre l’herbe toute jaune des alpages et les touffes de pins.

Continuez une petite demie-heure pour rejoindre le parking du col de Vars.

chaussures randonnées face aux montagnes
montagnes dorées par le sunrise
route col de vars
randonneur sur crête
paysage vars

Nous avons eu la chance d’avoir de beaux rayons de lumière pour ce sunrise au Col de Vars. Le lieu est aussi un vaste terrain de jeux pour crapahuter à travers les crêtes, nous reviendrons ! 

liens utiles

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Inforoute05

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme de Vars

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Pyrénées | Col de Portet sous le sunrise

Le Col de Portet est un des plus beaux endroits dans les Pyrénées pour admirer les premières lueurs du jour. Retour sur un lever de soleil depuis les crêtes lors d’un matin d’été.

Pendant un weekend à Saint-Lary Soulan avec Benjamin, nous avons profité d’une météo plutôt clémente pour aller admirer le lever du soleil depuis le Col de Portet

Nous avons eu raison de nous lever tôt car les lumières étaient sublimes ! Petite rétrospective de notre aventure matinale.

Informations pratiques

Accès : depuis Saint-Lary, suivre la route D123 en direction de la station de ski Espiaube. Juste avant d’arriver à Espiaube, tourner à droite sur la petite route qui monte en lacets vers le col de Portet

Parking : grand parking au col

Précautions particulières : A savoir, la route est fermée l’hiver. Se renseigner en amont auprès de l’office de tourisme. L’été la partie Espiaube – Col de Portet est ouverte de 15h à 10h.

Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site InfoRoute65 pour les Hautes-Pyrénées

le plus haut col des pyrénées   

Col de montagne à 2 214m d’altitude, le col de Portet est le plus haut col routier des Pyrénées. La route en lacets offre de très beaux points de vue et passe sous un petit tunnel avant d’arriver au col et de finir en cul de sac. Les cyclistes sont férus de cet itinéraire !

Je connais le col plutôt en hiver : le téléphérique pour accéder aux pistes du domaine skiable Espiaube arrive à cet endroit. En été, la route, plutôt étroite, est ouverte de 15h à 10h.

Amateurs de randonnée, c’est aussi le point de départ du sentier qui mène vers les lacs Bastan et le GR 10 passe également par le col.

lumière dorée en montagne
golden hour sur montagne

premières lueurs du jour

Avec un réveil aux aurores, nous sommes arrivés au col de Portet de très bonne heure. Équipés de nos frontales, nous nous sommes aventurés le long des crêtes pour trouver un spot idéal pour admirer le lever du soleil.

Étant une station de ski, les montagnes sont assez accessibles, vous pouvez facilement prendre un peu de hauteur en longeant les pistes de ski sans risque.

Après une petite heure de montée, nous avons trouvé notre secret spot parfait avec une vue à 360° ! Nous gardons son identité secrète pour préserver le lieu. A vous de trouver aussi le votre !

À notre arrivée, les premières lueurs du jour ont commencé à faire leur apparition au dessus des Pyrénées

sommet montagne a l'heure bleue
randonneur face au lever de soleil
lever de soleil au col du portet

Golden hour sur les sommets

Puis notre moment préféré est arrivé : la golden hour ! Le spectacle fût incroyable encore une fois. Des lueurs dorées sont apparues et ont illuminé les sommets et les crêtes. Les tonalités de couleurs étaient très douces grâce aux nuages.

Depuis notre spot, nous pouvons admirer à la fois la vallée de Saint-Lary en contre-bas, les Pyrénées côté Val Louron et surtout, tout le massif de Néouvielle avec mes sommets préférés : le Pic de Néouvielle et le Ramoun ! Lorsque le soleil s’est levé, ils se sont embrasés d’une couleur rosée et c’était vraiment magique !

La rosée du matin a ajouté une petite touche en plus au paysage : les petites gouttelettes toutes dorées scintillaient avec le soleil. Une pure beauté ! 

 

Comment mieux commencer sa journée qu’avec un tel moment ?

sommet montagne lever de soleil
lever de soleil montagne
photographe devant sunrise
col du portet sunrise
rosée sur herbe
vue depuis col du portet
massif du néouvielle rose
lac en contre bas
rayons dorées sur crête

zones d’alpages 

Ce vaste terrain de jeux est aussi utilisé par les troupeaux. Dans leurs résidences d’été avec vue, les animaux sont laissés en total liberté dans les alpages. Tous les jours, les bergers viennent leur rendre visite pour la traite et pour procurer les soins nécessaires. 

Nous avons aperçu au loin et en contre-bas quelques troupeaux en prenant un peu de hauteur sur les sentiers. 

Attention, les troupeaux sont très souvent gardés par des patous. Ne tentez pas de vous approcher des bêtes, les chiens sont prêts à tout pour les protéger et peuvent être agressifs.

 

Sur la petite route qui mène au col de Portet, prudence, vaches et moutons sont régulièrement au bord ou sur le chemin ! Il faut avancer en douceur vers eux, sans leur faire peur et ils se poussent facilement.

mer de nuage
mouton montagne
alpage col du portet
panorama montagne

Cette fois-ci, la météo a été de notre côté pour ce superbe lever de soleil. Le col de Portet est l’endroit idéal si vous voulez avoir une vue à 360° sur les massifs alentours du Néouvielle !

Nous reviendrons et testerons au coucher du soleil !

liens utiles

– Prévisions météos sur Météoblue

– Conditions d’enneigements dans les stations et les massifs (prévision des chutes de neige, enneigement, avalanche…) sur Skiinfo ou France Montagne

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

Si vous cherchez une randonnée à faire dans les Pyrénées c’est par ici !

Alpes | Lever du soleil au Lac Guichard

Le Lac Guichard est célèbre pour sa vue sur les Aiguilles d’Arves qui se reflètent dedans. Un spot idéal pour admirer les levers et les couchers de soleil en Maurienne.

C’est aux aurores que nous avons pris la route avec Benjamin pour aller admirer le soleil levant au Lac Guichard en Maurienne

C’est probablement l’un des spots les plus célèbres de la région notamment pour la réflexion des Aiguilles d’Arves dans les eaux du lac mais nous avons eu la chance d’être totalement seuls ce matin là !

Informations pratiques

30 minutes

1 km

D+27m

Points d’intérêt 

Lac de montagne, Aiguilles d’Arves

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis la Savoie côté Chambéry, empruntez l’A43 en direction de Saint-Jean-de-Maurienne. Prenez la sortie 26 puis suivez la D927 vers Saint-Alban-des-Villars. Une fois arrivé au Col du Glandon, continuez sur la route à gauche qui mène au Col de La Croix de Fer.

Parking : se stationner au parking situé au col

Point de départ : Col de La Croix de Fer | 2 067m

Point d’arrivée : Lac Guichard | 2 040m

Précautions particulières : en hiver la route jusqu’au Col de La Croix de Fer est fermée

accès au lac guichard

Nous sommes arrivés au Col de La Croix de Fer très tôt pour ne pas rater les lumières de l’aube que nous aimons beaucoup. 

Depuis le parking nous devinons le lac Guichard, situé en contre-bas dans la pénombre. Nous suivons le sentier qui y descend, équipés de nos frontales. Nous traversons un petit pont pour passer au dessus de zones humides. Ouvrez l’oeil, il y a plein de petits laquets un peu partout et c’est très joli !

Au bout d’une quinzaine de minutes, nous arrivons au pied au lac Guichard. 

heure bleue en maurienne

Nous nous installons face aux célèbres Aiguilles d’Arves et attendons que le jour se lève.

Les première lueurs bleues apparaissent et se reflètent dans le lac Guichard, offrant un très beau contraste. Nous apercevons au loin un chevreuil galopé sur une petite crête avant de disparaître derrière la montagne. 

Je décide d’arpenter un peu le coin et je découvre le lac du Petit Guichard, situé face au soleil levant. Les reflets dans l’eau sont d’autant plus beaux avec les premières lueurs du jour !

chevreuil en montagne
heure bleue sur montagnes et lac
lac de montagne
lac au petit matin
lever de soleil sur lac

lumières dorées au lac guichard

La golden hour arrive et sublime le paysage avec des rayons lumineux dorés, jouant avec les crêtes des montagnes et la végétation.

Nous apprécions la vue sur les Aiguilles d’Arves et leur reflet dans le Lac Guichard. Cependant nous n’avons pas eu les lumières espérées au dessus du massif à cause des nombreux nuages.

Malgré tout, l’endroit est vraiment magnifique et sur le retour vers le parking nous avons eu la chance d’admirer quelques marmottes trottinant un peu partout, sans prêter attention à notre présence. C’est également le repère de chamois mais pas de signe à l’horizon.

photographe qui marche vers le lever du soleil
lumière dorée sur montagne
reflet aiguilles d'arves dans lac
photographe face au soleil levant
aiguille d'arves et lac
marmotte sur tronc d'arbre

Un spot célèbre mais c’est justifié car la vue sur les Aiguilles d’Arves est sublime. J’ai beaucoup aimé l’heure bleue au dessus du Lac Guichard et autres laquets alentours. 

A tester également aux dernières lueurs du jour !

A savoir, le Col de La Croix de Fer est le départ de nombreuses randonnées qui vous amènent à travers la Maurienne et vers de très beaux lacs.

liens utiles

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de Maurienne Tourisme

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Mes spots de light préférés en Gironde

J’ai décidé de vous partager mes spots de light préférés en Gironde, à découvrir tout au long de l’année, sous la lumière dorée du matin ou celle d’un coucher de soleil.  

Pour moi, la lumière est l’élément essentiel pour sublimer un sujet. Alors je suis en quête perpétuelle de la light parfaite dès que je vais quelque part ! Même si il faut que je me lève très tôt et faire une randonnée dans la pénombre pour atteindre un spot, je suis toujours motivée car je sais que je serais récompensée par un superbe spectacle.   

Dans cet article je vais vous présenter les différents moments de la journée où la lumière est la plus belle puis je vous parlerais de mes spots light favoris situés à proximité de chez moi en Gironde.

la plus belle lumière

La lumière est la plus belle qu’à certains moments de la journée :

– le matin 30 minutes avant le lever du soleil > l’heure bleue

– pendant le lever du soleil

– le matin 30 minutes après le lever du soleil > l’heure dorée

– le soir 30 minutes avant le coucher du soleil > l’heure dorée

– pendant le coucher du soleil

– le soir 30 minutes après le coucher du soleil > l’heure bleue

 

L’heure bleue apporte une lumière plus froide avec des couleurs rosées alors que l’heure dorée offre des tons orangés et chauds.

Vous l’aurez compris, il faut se lever tôt et/ou se coucher tard pour avoir les plus beaux moments lumineux !

 

Pour ma part, j’ai une préférence pour les lumières du matin : devoir se lever très tôt, être seule sur le lieu, profiter du commencement d’une nouvelle journée, sentir les premiers rayons du soleil sur soi…  Alors que tout le monde peut voir un coucher de soleil !

lac lever de soleil
detail dune light

les lacs d’Hostens

Amoureuse des lacs, ça ne peut être que mon lieu préféré pour aller prendre des photos ! Tout au long de l’année, j’adore arpenter les petits sentiers autour des lacs d’Hostens. Il y a un petit air de Canada très dépaysant ! La végétation est omniprésente : étendues d’eau, fougères, bruyères, pins, feuillus…

Le site naturel de 600 hectares possède 5 lacs principaux et plein de petits marais. Très bien aménagé, vous avez de nombreux chemins à pieds ou en VTT ainsi qu’une zone de baignade l’été avec des activités nautiques.

Les levers de soleil sur les lacs sont particulièrement sublimes ! Je change de spot à chaque fois car chaque lac et marais est assez différent et offre de nouvelles vues. J’aime venir pendant l’automne quand les bruyères explosent de couleurs et que les fougères rougissent sous le soleil.

lac lever de soleil
detail eau lac
detail fougère
lac lever de soleil rose
fougères light

la dune du pilat

Si vous cherchez comme moi un peu d’altitude en Gironde, la Dune du Pilat est le spot light parfait ! Du haut de ses 106m, c’est la dune la plus haute d’Europe et elle offre un panorama superbe sur le Bassin d’Arcachon, le Banc d’Arguin et les forêts de pins. On aperçoit même le phare du Cap Ferret.

Généralement je préfère y aller hors saison pour éviter les flux de touristes. Évitez les couchers de soleil en plein mois d’Août !

 

Je trouve que c’est au petit matin que les lumières sont les plus belles sur la dune. Une fois le soleil sorti au dessus de la forêt de pins, il joue avec les formes du sable sculptées par le vent. Par endroit on a l’impression d’être en plein désert ! J’aime particulièrement jouer avec le soleil et les éléments naturels alors c’est un vrai terrain de jeu pour moi : ondulation, strate, cuvette, petit sommet…

La dune est en perpétuel mouvement avec les marées et le vent, sa forme évolue toujours, ce qui rend les photographies prises sur le moment uniques !

érosion

Faites attention car le site est protégé et est exposé aux phénomènes d’érosion.

Restez sur les chemins déjà tracés pour éviter de fragiliser encore plus la dune et son écosystème !

light sur dune
lever de soleil nuages
pins lever de soleil
lever de soleil nuages
dune du Pilat golden hour

le canal latéral à la garonne

Petit écrin de verdure, le canal latéral à la Garonne suit le fleuve de Castets-en-Dorthe à Toulouse pour rejoindre le canal du Midi qui va jusqu’à la Méditerranée.

Le point le plus proche de chez moi est à 5 kms alors j’y vais régulièrement pour me promener le long des sentiers aménagés. De nombreux cyclistes empruntent cet itinéraire pour relier l’océan et la mer d’Ouest en Est.

La lumière à travers la végétation est toujours douce quelque soit le moment de l’année. Le reflet des arbres dans l’eau est apaisant et offre de jolis miroirs.

canal light
détail fleur
canal golden light

verdelais & le vignoble

Petit village perché sur les falaises sculptées par la Garonne il y a plusieurs millions d’années, Verdelais a la particularité d’avoir une superbe vue sur la vallée. Depuis les hauteurs on peut apercevoir la forêt des Landes et quelques chanceux ont pu apercevoir Les Pyrénées par temps clair.

Un de mes spots light préféré se situe juste après le Moulin de Cussol, vers l’arrivée du chemin de croix. J’y vais plutôt lors des couchers de soleil où la luminosité dorée se diffuse à travers les rangs de vignes.

Châteaux viticoles en contre-bas, vignoble, forêt, champ de blé, patrimoine vernaculaire et vue panoramique, un endroit aux atouts variés !

golden light village
vignes golden light
orges golden light
moulin devant vignes
vigne golden light

les forêts de pin

Les Landes étant un département limitrophe, nous avons déjà en Gironde beaucoup de forêt de pins, surtout en allant vers le Sud. Je me trouve des petits endroits un peu au hasard en me laissant guider par la route.

J’adore aller photographiquer cette végétation au petit matin, surtout en hiver, lorsqu’il y a de la brume et de la rosée. Les rayons du soleil à travers les pins sous la lumière dorée donnent une ambiance d’une telle douce. Le temps semble suspendu à chaque fois !

Attention car il y a souvent des chasseurs qui rôdent dans les parages, alors il faut se signaler (couleurs fluos, sifflet…) et rester sur les routes forestières.

pin light
fougère dorée
pins light

La liste de mes spots light s’agrandit chaque jour mais j’ai préféré vous partager ceux où je vais régulièrement ! J’espère vous avoir inspiré et motivé à vous lever tôt pour aller admirer de belles lumières !

liens utiles

– Traces GPX et idées randos sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

 

Pour retrouver des idées de visites et de randonnées dans la région c’est par ici !

PYRÉNÉES | LEVER DE SOLEIL À HAUTACAM

Grimper sur les crêtes de la station de ski  à Hautacam pour admirer le lever de soleil sur les massifs des Pyrénées. La vue à 360° est superbe !

Pour faire de jolies photographies sous une lumière idéale (bleue ou dorée) il faut se lever tôt ! C’est au petit matin que nous sommes partis avec Benjamin en direction de la station d’Hautacam à une demie-heure de Lourdes.

La station

Hautacam est l’une des premières stations de ski de la vallée de Luz-Gavarnie. Elle possède juste quelques pistes mais elle propose de nombreuses activités pour les familles et les enfants.

Un autre point positif : sa situation. Elle est très aérée et pas du tout encaissée dans les montagnes comme d’autres stations de la région. Cet avantage permet d’avoir une superbe exposition sur une bonne partie des Pyrénées ! Pour ma part, c’est une condition idéale pour admirer un lever de soleil.

La station est sur deux niveaux : le secteur Cardouet pour le ski alpin et le mountain luge et le secteur Tramasset pour le ski de fond et les départs des randonnées. Nous nous sommes stationnés au grand parking de Tramasset qui est un peu plus en hauteur.

heure bleue montagne
foret enneigée en contre bas
sommet enneigé

Spot lever de soleil

C’est dans la pénombre que nous sommes partis du col de Tramasset (1 615m), à la lumière de nos téléphones ayant oubliés nos frontales, pour aller vers le pic de Moulata (1 719m). Nous traversons une piste de ski bleue qui nous mène jusqu’à l’arrivé d’un téléski en 10 minutes. L’avantage d’avoir un parking à proximité d’un point de vue !

Le jour commence à se lever doucement, nous décidons de continuer notre marche le long de la crête pour trouver le spot idéal. Une fois installés avec nos appareils photos, nous savourons le spectacle qui se produit sous nos yeux : l’heure bleue débute. 

Ce panorama face à nous est unique : le Pic du Midi, la Brèche de Roland de Gavarnie, Cauterets, Lourdes, les vallées de Luz-Saint- Sauveur, d’Argelès-Gazost et du Val d’Azun… Que de grands noms qui nous entourent à 360° !

randonneur montagne
heure bleue montagne
montagne brume
detail herbe gelée
randonneur face montagnes

Avec l’arrivée du soleil, les sommets commencent à prendre des couleurs rosées. Certains sont pointus et massifs, d’autres plus arrondis me faisant penser aux puys d’Auvergne.

Les nuages au-dessus des cimes rajoutent une touche sombre et offrent un superbe contraste comme je les aime. La météo est idéale !

lever de soleil montagne
lever de soleil montagne
lever soleil montagne
lever de soleil montagnes
lever de soleil montagne

Pensez à prendre des vêtements chauds car il y a pas mal de vent ! Nous sommes ravis lorsque le soleil apparaît derrières les montagnes, annonçant le début de l’heure dorée : ma préférée. Le paysage scintille sous les rayons du soleil et les couleurs deviennent plus chaudes.

Après avoir immortalisé les montagnes sous toutes les coutures et à différents moments durant le lever de soleil, nous redescendons tranquillement par la piste de l’aller.

 

Et vous, vous êtes plutôt blue hour ou golden hour pendant les levers de soleil ?

lever de soleil montagne
lever de soleil montagne

liens utiles

– Application Photopills pour connaître la position de soleil, les heures des différentes lumières…

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées)

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme Vallées de Gavarnie

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Pyrénées dans cette rubrique.

ALPES | LEVER DE SOLEIL À L’AIGUILLETTE DES POSETTES

Session lever de soleil à l’Aiguillette des Posettes où le givre et les lumières dorées étaient au rendez-vous. Un panorama unique sur le massif du Mont-Blanc et la Suisse.

Parés de nos frontales, nous sommes partis avec Benjamin en direction de l’Aiguillette des Posettes depuis Tré-le-Champs. Le sentier peut se faire en boucle. Nous choisissons d’emprunter la partie de gauche, un peu raide mais qui offre de très beaux points de vues sur les sommets du Buet et de Vallorcine. 

Informations pratiques

4h30

8 kms

D+780m

Points d’intérêt 

Vue sur le Mont-Blanc, l’Aiguille du Midi, la Suisse 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Argentières, suivre la route jusqu’au hameau Tré-le-Champs

Parking : se stationner sur la droite après le hameau

Point de départ : Tré-le-Champs | 1 421m

Point d’arrivée : Aiguillette des Posettes | 2 201m

Précautions particulières : le sentier peut être glissant par endroit lorsqu’il a gelé

La première partie de l’ascension se fait en lacets à travers une vaste forêt de mélèzesA chaque bifurcation, nous continuons par le sentier de gauche. Après une bonne heure de montée, la forêt se dégage et le matin commence à se lever. Hélas tout est dans la brume. Nous croisons les doigts pour qu’elle se dissipe et poursuivons le chemin un peu plus technique et rocailleux.

Entourés par les tapis de buis et de bruyères, nous croisons de nombreux groupes de chamois

arbres givres
photographe givre
chamois montagne
sommets enneigés

La chance est de notre côté, il nous reste quelques mètres à faire lorsque le brouillard se lève avec les premières lueurs de la blue hour. Les montagnes se dévoilent devant nous et le spectacle est magique.

Sommets enneigés, vue à 360° sur le Mont-Blanc, le Mont Buet, la Suisse et le barrage d’Emosson, givre sur la végétation, mer de nuage dans la vallée : tout est parfait ! Puis le soleil fait son apparition et le paysage prend des tons dorés. En contre-bas, l’alpage de Balme et son refuge sont illuminés en douceur. L’atmosphère est féérique. 

givre sapin
sommets matin
randonneur devant montagnes
gants buis givres
randonneur sommet
randonneur sommet

Nous profitons de cet instant matinal bien mérité, entre l’ascension nocturne et le froid qui se fait bien ressentir. Encore une fois, nous sommes totalement seuls face au panorama semi-hivernal. Quel bonheur ! Nous nous réchauffons avec les rayons du soleil et autour de notre brunch du dimanche : une soupe tomate vermicelle. 

Après un grand nombre de photos et vidéos, nous prenons le chemin du retour par le même itinéraire qu’à l’aller. Attention certaines parties sont un peu raides et peuvent être glissantes.

sommet montagne
crete montagne soleil
vue montagne mer de nuage
randonneur devant montagne
montagnes matin
rechaud
vue montagne

liens utiles

– Trace GPX et étapes sur Altituderando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur InfoRoute74

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme de Chamonix

PYRÉNÉES | LEVER DE SOLEIL À NÉOUVIELLE

Zoom sur une randonnée lever de soleil dans la Réserve Naturelle de Néouvielle depuis la Hourquette d’Aubert. Un panorama à 360° incroyable sur les lacs et les sommets alentours !

 

Toujours en quête de la luminosité idéale pour faire des photos, je me suis donnée le challenge d’aller capturer les premières lueurs du soleil dans la réserve naturelle de Néouvielle située dans la vallée d’Aure à côté de Saint-Lary Soulan.

 

Néouvielle c’est un peu le paradis pyrénéen des randonneurs et des photographes. C’est plus de 70 lacs aux eaux limpides, des pins à crochets battant des records de longévité et d’altitude, 5 refuges, une biodiversité unique, d’imposants massifs aux arêtes granitiques… de quoi en satisfaire plus d’un !

Je suis déjà venue randonner trois fois dans la réserve, j’ai voulu jouer la sécurité en partant de nuit sur un itinéraire que j’avais déjà emprunté. J’ai décidé de retourner à la Hourquette d’Aubert pour avoir une vue panoramique sur les lacs et quelques grands sommets. J’aime énormément cet endroit, en particulier à cette période de l’année quand les couleurs sont chaudes. 

 

Réveil à 4h30. Je chausse mes chaussures de randonnée, j’affile mon sac à dos et ma frontale et je débute la randonnée depuis le Lac d’Aubert. Il fait complètement noir et j’ai la chance d’avoir au dessus de moi un ciel étoilé absolument merveilleux. Je m’accorde plusieurs pauses pour admirer les étoiles filantes, les planètes et les constellations. La Lune apparaît progressivement derrière une crête et laisse apparaître son fin croissant.

L’ascension se fait en douceur dans l’obscurité, l’avantage : je ne vois pas le dénivelé devant moi. J’ai finalement plus de facilité à gravir un sentier quand il fait encore nuit qu’en pleine journée, comme quoi tout est une question de mentale ! Tout est calme et serein autour de moi, je perçois au loin le clapotis de l’eau du lac d’Aubert en contre-bas et le vent dans les branches des conifères. La nuit les sens sont complètement différents et plus en éveil. Uniquement éclairée par ma frontale, mes pas suivent la lueur qui s’en échappe. Mon seul guide dans la pénombre. J’apprécie cette sensation, être livrée à moi-même, le dépassement de soi et je ressens beaucoup de motivation sachant ce qu’il m’attend au sommet. 

Après 1h de montée et le D+500 avalé, j’arrive au sommet de la Hourquette d’Aubert. Il fait encore nuit alors je décide de poursuivre encore un peu plus haut pour avoir une meilleure vue. 10 minutes plus tard je suis en place au Clôt Dets Coubous, satisfaite de l’endroit. Je sors tout mon matériel photo et quelques instants plus tard, le spectacle commence.

La vue à 360° se dévoile et est juste incroyable. Je suis entourée par les célèbres sommets : le Pic du Midi de Bigorre, le Pic de Néouvielle, le Ramougn, le Col de Madaméte, le Pic de Bugatet. En contre-bas les lacs d’Aumar et Aubert, encore dans l’ombre des montagnes, forment de parfaits miroirs d’eau et offrent un joli contraste avec la lumière dorée rasante sur les sommets. De l’autre côté, les lacs de l’Oueil Nègre, Det Mail, de la Mourèle, de Coume Escure, d’Astazou et de la Glère se réveillent doucement sous la lumière du jour.
Quelques nuages viennent sublimer le ciel qui passe du rosé au doré. Le Ramougn et sa colonne vertébrale en arêtes pointues et le Pic de Néouvielle sont encore plus resplendissants sous cette luminosité.

 

Je ressens une grande satisfaction et de la reconnaissance de pouvoir admirer une telle magie. Je redescends tranquillement par le même itinéraire avec de superbes images gravées en mémoire.