Alpes | Ski de rando au Collet d’Allevard

Session ski de rando au Collet d’Allevard, une petite station située dans le massif de Belledonne. Depuis le sommet la vue panoramique est superbe sur la Chartreuse et les Bauges.

La tentation de rechausser les skis est grande avec les récentes chutes de neige dans tous les massifs montagneux et l’explosion de ciel bleu ! Les températures printanières de la fin décembre commencent à faire fondre la neige alors il ne faut pas manquer le coche.

Nous sommes accompagnés de Clara, notre amie reine du bivouac et de son copain pour cette première session de l’hiver 2021-2022.

Notre destination : les crêtes sur les hauts de la station du Collet d’Allevard

Informations pratiques

2h

4 kms

D+476m

Points d’intérêt 

Vue sur le Mont Blanc, la Chartreuse, les Bauges et Belledonne

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Allevard, prendre la direction de la station de ski Le Collet d’Allevard par la D109. Monter jusqu’à Super Collet

Parking : se stationner au parking de Super Collet

Point de départ : Parking Super Collet | 1 640m

Point d’arrivée : Crêtes aux Plagnes | 2 116m

Précautions particulières : équipements hivernaux nécessaires pour accéder à la station (pneus neiges ou chaînes)

départ de la randonnée : en bord de pistes

La station possède un itinéraire spécial pour le ski de rando. Le départ se fait depuis le bas des pistes du Super Collet. Nous fixons nos chaussures à nos skis et nous empruntons le côté droit des pistes pour entamer la montée le long de la piste Agneau.

L’itinéraire initiale suit au début le télésiège Grand Collet mais la neige n’étant pas très bonne sur cette partie, nous préférons passer sur une zone où elle est à l’ombre et un peu plus dur. 

Une fois arrivés en haut de la piste verte, nous bifurquons sur la gauche pour rejoindre l’itinéraire vers les sapins. Attention car il faut traverser à la perpendiculaire la piste Dahu qui est assez fréquentée.

randonneur face aux montagnes
detail ski de rondo chaussures
detail foret enneigée

passage entre forêt et point de vue

Le tracé monte à travers une petite forêt de sapins et nous éloigne un peu des pistes. Nous suivons les traces des skieurs passés avant nous et des panneaux en bois « Rando » sont installés tout le long du parcours.

La vue commence à être très belle. Nous avons de la chance d’être au dessus d’une mer de nuages. Quelques montagnes mythiques de la région pointent leur sommet à travers les nuages et donnent l’impression d’être des îles : le Granier, la Dent de Crolles, les Grands Moulins, la Dent d’Arclusaz ou encore le Mont Blanc.

randonneurs en ski de rando
grands moulins sommet
randonneur en ski de rando
paysage montagne belladone
randonneurs en ski de rando face au granier

golden hour depuis les crêtes

Nous arrivons au Col de l’Occiput et continuons en suivant la piste bleue Dahu jusqu’au sommet des Plagnes (2100m). Cependant, nous décidons de prendre encore un peu de hauteur jusqu’au Petit Charnier (2181m) le long des crêtes.

Comptez environ 1h30 de montée sans forcer.

Nous déchaussons nos skis et commençons à photographier le beau spectacle qui nous entoure, pile poil pour le début de la golden hour. Il faut dire que nous ne savons plus où donner de la tête : entre cette mer de nuages qui scintille d’or et la vue incroyable à 360° sur les massifs de la Chartreuse, Belledonne, les Bauges et le Vercors.

Le coucher de soleil est un peu raté à cause du voile nuageux mais cette conséquence va nous éblouir un peu plus tard…

randonneur avec ski à la main
chartreuse et mer de nuages
mer de nuages dorée
randonneurs à la golden hour
montagne et mer de nuages
randonneur face au sunset
randonneurs face aux montagnes
sunset sur mer de nuages

heure bleue et sommets rosés

Puis notre moment préféré arrive : l’heure bleue. Les sommets et le ciel se colorent doucement d’un rose pale. Le contraste avec la neige est très beau. Situé juste derrière les Grands Moulins, le Mont Blanc devient aussi tout rose. Nous restons sans voix face à ce moment magique.

Il est 17h, les skieurs sont tous redescendus et les remontées mécaniques sont arrêtées, tout est calme autour de nous. 

panorama bauges
randonneur en ski devant sunset
sommet belladone rose
bauges rosés et mer de nuages
pilote de drone
randonneur devant grands moulins sunset
grands moulins sommet rose

ski de rando : la checklist avant de partir

Quelques vérifications pour une sortie en toute sécurité :

– les conditions météo, l’enneigement et le risque avalanche

– l’itinéraire

 

Quelques accessoires indispensables :

– une pelle, un Détecteur de Victimes d’Avalanches (DVA, appelé aussi ARVA), une sonde et une trousse de premier secours

– une veste softshell pendant l’effort et une doudonne à l’arrivée au sommet

– une frontale pour la descente après le coucher de soleil

Retrouvez mon article dédié pour débuter le ski de randonnée : fonctionnement, tips, équipements, idées de randos.

descente dans la pénombre par les pistes

Il est l’heure pour nous de redescendre. Nous empruntons la piste Dahu pour rejoindre Super Collet. Je dois avouer qu’en fin de journée, la neige est vraiment pas top : entre les bosses formées et sa texture très molle.

Cependant, le spectacle n’est pas terminé. Le voile nuageux s’illumine de rose à son tour ce qui donne des tons violets au ciel. Encore une fois, restez jusqu’au début de la nuit ! Les couleurs sont les plus belles et surprenantes une fois que le soleil se cache derrière l’horizon.

Comptez une dizaine de minutes de descente.

attention aux dameuses

Dans les zones les plus pentues ou quand il faut déplacer des quantités importantes de neige, les dameuses sont reliées à un point d’ancrage par un câble métallique extrêmement solide. Il est connecté à un treuil qui s’enroule et se déroule.

La machine peut travailler à plusieurs centaines de mètres du point d’ancrage et le câble peut être caché dans la neige. Il peut à tout moment sortir et fouetter un skieur ou un promeneur.

La tension sur le câble est telle que les accidents sont généralement très graves.

Soyez prudent et ne traînez pas à la fermeture des pistes.

ski de rando au collet devant sunset
descente en ski au collet la nuit
randonneur devant sunset

Le ski de rando au Collet d’Allevard est idéal pour les débutants car l’itinéraire est assez facile et pour les amateurs de points de vue et de couchers de soleil ! Vous risquez de nous y croiser souvent ! 

liens utiles

– Informations sur la station du Collet d’Allevard

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de Destination Belledonne

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Alpes | Le Mont Coin dans le Beaufortain

Le Mont Coin est le spot idéal pour admirer le Mont Blanc et la Pierra Menta ! Retour sur cette superbe randonnée en plein coeur du Beaufortain.

Le Beaufortain fait parti des massifs alpins que je préfère ! Je trouve qu’il y règne un air d’Écosse, entre les vastes alpages verts, le relief des montagnes à la fois arrondi et en dents de scie et les nombreux lacs. 

Cette fois-ci avec Benjamin, nous avons décidé d’aller au sommet du Mont Coin. C’est une sublime découverte qui offre une vue panoramique sur le massif et les célèbres sommets du Mont-Blanc et de la Pierra Menta.

Attention, le dénivelé de la randonnée est faible (D+414m) mais c’est sur une courte distance (5kms) ! Par endroit c’est assez raide et technique.

Informations pratiques

2h45

5 kms

D+414m

Points d’intérêt 

Vue sur le Mont Blanc, la Pierra Menta, le Beaufortain, les lacs de Saint-Guérin et de Roselend

Difficulté 

+ + +

Accès : Depuis Albertville, prendre la D925 jusqu’à Beaufort, puis la D218 jusqu’au lac de Saint-Guérin. Au niveau du barrage du lac, tourner à droite en direction du Cormet d’Arèches. Suivre le chemin sur 2 kms.

Parking : se stationner au petit parking du Cormet d’Arèches

Point de départ : Parking Cormet d’Arèches | 2 100m

Point d’arrivée : Mont Coin | 2 514m

Précautions particulières : la route du lac de St Guérin au Cormet d’Arèches est bien cabossée et elle est fermée l’hiver

Vers La Croix du Berger

L’itinéraire pour accéder au Mont Coin est très bien indiqué. Il suffit de suivre le balisage jaune. Depuis le parking du Cormet d’Arêches, le début du sentier est de l’autre côté de la route. 

Nous commençons l’ascension par une petite grimpette à travers les alpages. Très vite prenons de la hauteur et nous pouvons admirer les doux rayons du soleil matinaux sur les montagnes. 

Tout au long du cheminement, nous passons à côté de quelques lacs et laquets. Nous tombons sur les premiers et j’ai un gros coup de coeur pour leurs vues face au massif de la Tarentaise. Nous apercevons d’ailleurs la station de ski des Arcs au loin.

Au bout d’une trentaine de minutes nous arrivons au pied de la Croix du Berger que l’on aperçoit depuis le parking. Je vous conseille de passer du côté gauche, au lieu d’à droite car le passage entre les blocs de roche est très sympathique ! 

paysage cormet d'areches
lac de montagne
cormet d'areches vue
randonneur face aux montagnes
sentier de randonnée vers croix

le plan et les lacs de la marmotte

Une fois la Croix dépassée, le sentier est plutôt facile et monte en douceur. Nous suivons une large crête avec de jolis paysages de chaque côté qui mène jusqu’à une première intersection.

N’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil sur le chemin à gauche. Vous arriverez aux lacs de la Marmotte et ils sont très mignons ! Bon, nous n’y avons pas vu de marmottes mais ça fait un petit aller-retour sympa qui prend quelques minutes seulement. 

De retour à l’intersection, nous poursuivons tout droit et passons au Plan de la Marmotte

lac de montagne
lacs de montagne
detail roche montagne
lac de montagne beaufortain
randonneur sur sentier montagne

le petit col

Après avoir passé un passage un peu raide dans la roche où l’usage des mains est nécessaire, nous arrivons à une deuxième intersection qui marque le Petit Col.

Nous prenons à gauche en direction du Mont Coin. Toute cette dernière partie est la plus pentue mais c’est également la plus belle ! La Pierra Menta, l’icône du Beaufortain, se dévoile enfin et se dresse juste sur notre droite. Nous n’avons pas l’habitude de la voir sous cet angle mais je dois avouer qu’elle reste tout aussi belle et impressionnante !

A savoir, il y avait le même jour une course de trail. Nous avons pu capturer de jolies prises de vue avec les coureurs sur la crête et le mythique sommet en arrière plan !

Pierra menta et coureurs
detail végétation

le mont coin

Au bout d’une heure et demie de bonne montée, nous arrivons enfin au sommet du Mont Coin. Et franchement, nous nous attendions pas à ça : une vue panoramique juste incroyable sur le Mont-Blanc, la Pierra Menta, les crêtes, les lacs en contre-bas, le refuge du Presset… bref une surprise qui nous a coupé le souffle ! 

Nous apercevons également le lac de Saint-Guérin et celui de Roselend (mon préféré, qui manque légèrement d’eau cette année…) un peu plus loin entre les crêtes. Pour mieux les voir il est possible de s’avancer sur le chemin qui longe la crête à gauche.

Je tombe amoureuse du petit lac situé tout en bas avec son incroyable couleur turquoise qui varie en fonction du soleil et des nuages. Une vraie beauté qui a la forme d’un triangle équilatéral aux sommets arrondis.

Le Beaufortain dans toute sa splendeur ! Le spot est parfait pour des sunrises et sunsets alors nous reviendrons !

detail mont blanc
detail Pierra menta
lac sainte Guerin contre bas
mont coin avec fleurs sauvages
vue mont coin
photographe assis
crete beaufortain
detail lac
crête vue du ciel

retour vers le parking

L’itinéraire est le même qu’à l’aller. Pour ceux qui veulent rallonger un peu la randonnée, vous pouvez rejoindre le col du Coin et rattraper le sentier initial au Petit Col.

Faites attention sur la descente, certaines parties sur la roche sont techniques et peuvent entraîner des glissades, notamment avant d’arriver à la Croix du Berger. 

En tout cas, la vue plongeante sur la vallée et le Beaufortain mérite plusieurs arrêts pour profiter du paysage !

vue sur la vallée
detail croix
randonneur sur sentier en montagne

Le Mont Coin est devenu l’un de mes spots préférés en Savoie ! Malgré une randonnée courte en distance mais plutôt rude niveau dénivelé, l’effort est largement récompensé avec cette vue incroyable ! 

Nous reviendrons rapidement !

liens utiles

– Étapes de la randonnée sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site d’Arêches-Beaufort Tourisme

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Alpes | Rando la Boucle du Grand Chat

La boucle du Grand Chat est une belle randonnée en Belledonne qui offre des vues panoramiques sur la Chartreuse, les Bauges et le Mont Blanc.

Cette fois-ci je suis partie en solo pour continuer ma découverte du massif de Belledonne. Après quelques recherches, j’ai trouvé la randonnée de la boucle du Grand Chat qui correspondait aux critères que je recherchais : de la vue panoramique, un petit lac et des crêtes.

Cet itinéraire est plutôt simple et accessible à tous.

Les indications de temps sur les panneaux directionnels sont assez gourmands : j’ai mis 1h de moins que prévu malgré avoir pris mon temps !

Informations pratiques

3h

9 kms

D+477m

Points d’intérêt 

Vue sur le Mont Blanc, la Chartreuse, les Bauges et Belledonne

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Pontcharra, aller jusqu’à La Rochette puis emprunter la D207 en direction du Col du Grand Cucheron. Ce dernier dépassé, tourner sur la route forestière à droite où il y a un panneau de l’Office Nationale des Forêts. Continuer tout droit jusqu’au parking Teppe Verte. Compter 45 minutes de trajet.

Parking : se stationner au petit parking Teppe Verte

Point de départ : Parking Teppe Verte | 1 531m

Point d’arrivée : Le Grand Chat | 1 973m

Précautions particulières : la route forestière est fermée l’hiver

départ de la randonnée : refuge de la jasse

Quand vous êtes au parking, vous avez deux possibilités pour débuter la randonnée et rejoindre le col du Champet :

– suivre le sentier forestier sur la droite (2,5 kilomètres)

– prendre la direction vers le refuge de la Casse (1 kilomètre) 

J’ai choisi cette deuxième option. Le cheminement sur une large piste se fait rapidement jusqu’au refuge et offre déjà de jolis aperçus sur les sommets alentours. 

Avec l’automne qui arrive, les couleurs commencent à changer et les premières bruyères sont en fleurs. A mon plus grand bonheur !

sapins et montagnes
bruyères détails
refuge en pierre

le col du champet

Une fois le refuge dépassé par la droite, il faut suivre le sentier qui s’enfonce dans la forêt. À la première intersection, je tourne à droite et grimpe par le chemin forestier. Sur cette partie-ci le dénivelé se déroule plutôt bien sous la végétation.

Puis, à la sortie du bois, j’arrive au col du Champet où la vue est dégagée sur la Chartreuse et le Granier

sentier vers les bois
sentier forestier
vue sur le grenier
col de champet

le sommet du grand chat

Au niveau du col, je tourne à gauche pour grimper sur la butte recouverte d’arbres. La montée est un peu raide mais elle découvre le paysage plus je prends de la hauteur. Je me retourne régulièrement pour admirer le Mont-Blanc qui se dessine derrière moi.

Ensuite, c’est une partie simple où je longe les crêtes. L’environnement est très dégagé ce qui me permet d’avoir déjà une belle vue à 360° sur la région.

J’attaque l’ultime montée pour arriver jusqu’au sommet du Grand Chat, symbolisé par un gros tas de cairns et un panneau signalétique. Ce dernier D+ est récompensé une fois que j’arrive tout en haut. Je suis entourée par les massifs de la Chartreuse, des Bauges, de Belledonne, avec en arrière plan le Mont-Blanc (qui joue à cache-cache avec les nuages). Une pure beauté ! Le spot est idéal pour regarder un lever et un coucher de soleil. 

Temps : 1h depuis le parking, sachant qu’ils comptent 1h40.

crête vers le grand chat
sommet du grand chat
sommet grand chat
layer montagnes
panorama bauges
panorama chartreuse et bauges

le col & le chalet d’arbarétan

Je poursuis le sentier le long des crêtes des Mollards pour faire une boucle pour rejoindre mon point de départ en prenant la direction du col d’Arbarétan.

Cette portion est aussi très agréable : des touffes de bruyères tapissent la lande et je profite encore du panorama sur les massifs. Je suis face au massif de Belledonne avec les Grands Moulins, les crêtes de Val Pelouse et au loin le haut de la station d’Allevard.

J’atteins le col d’Arbarétan en une vingtaine de minute puis le chemin redescend vers le lac des Grenouilles. Il faut traverser un alpage pour arriver jusqu’au chalet.

sentier de montagne
panorama sur belledonne
vaches et mont blanc
sentier sur crête montagne
chaussures randonnées face aux montagnes
refuge face aux montagnes
lac de montagne avec vaches

retour par les bois

Après avoir contourné le chalet par la gauche, je continue le long du petit sentier en terre (attention, il ne faut pas emprunter le sentier qui descend en face du chalet), puis je m’enfonce progressivement dans la forêt.

Je trouve la descente plutôt longue et parfois technique. Il y a des blocs de roche qui peuvent être glissants. J’utilise plusieurs fois mes mains pour ne pas prendre de risque ! Aussi la forêt est assez dense donc il n’y a pas vraiment de vue.

Au bout d’une bonne heure de marche, je me retrouve de nouveau au refuge de la Jasse et je reprends le chemin forestier de l’aller pour rejoindre le parking.

sentier vers forêt
champignon sur mousse
sentier forestier

Coup de coeur pour cette randonnée plutôt facile, accessible à tous, notamment pour sa vue à 360° sur les massifs alentours et le Mont-Blanc. Je reviendrais surement au sommet du Grand Chat pour un lever ou un coucher de soleil !

Et vous, elle vous tente ?

liens utiles

– Étapes de la randonnée sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de Destination Belledonne

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Alpes | Lever du soleil au Lac Guichard

Le Lac Guichard est célèbre pour sa vue sur les Aiguilles d’Arves qui se reflètent dedans. Un spot idéal pour admirer les levers et les couchers de soleil en Maurienne.

C’est aux aurores que nous avons pris la route avec Benjamin pour aller admirer le soleil levant au Lac Guichard en Maurienne

C’est probablement l’un des spots les plus célèbres de la région notamment pour la réflexion des Aiguilles d’Arves dans les eaux du lac mais nous avons eu la chance d’être totalement seuls ce matin là !

Informations pratiques

30 minutes

1 km

D+27m

Points d’intérêt 

Lac de montagne, Aiguilles d’Arves

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis la Savoie côté Chambéry, empruntez l’A43 en direction de Saint-Jean-de-Maurienne. Prenez la sortie 26 puis suivez la D927 vers Saint-Alban-des-Villars. Une fois arrivé au Col du Glandon, continuez sur la route à gauche qui mène au Col de La Croix de Fer.

Parking : se stationner au parking situé au col

Point de départ : Col de La Croix de Fer | 2 067m

Point d’arrivée : Lac Guichard | 2 040m

Précautions particulières : en hiver la route jusqu’au Col de La Croix de Fer est fermée

accès au lac guichard

Nous sommes arrivés au Col de La Croix de Fer très tôt pour ne pas rater les lumières de l’aube que nous aimons beaucoup. 

Depuis le parking nous devinons le lac Guichard, situé en contre-bas dans la pénombre. Nous suivons le sentier qui y descend, équipés de nos frontales. Nous traversons un petit pont pour passer au dessus de zones humides. Ouvrez l’oeil, il y a plein de petits laquets un peu partout et c’est très joli !

Au bout d’une quinzaine de minutes, nous arrivons au pied au lac Guichard. 

heure bleue en maurienne

Nous nous installons face aux célèbres Aiguilles d’Arves et attendons que le jour se lève.

Les première lueurs bleues apparaissent et se reflètent dans le lac Guichard, offrant un très beau contraste. Nous apercevons au loin un chevreuil galopé sur une petite crête avant de disparaître derrière la montagne. 

Je décide d’arpenter un peu le coin et je découvre le lac du Petit Guichard, situé face au soleil levant. Les reflets dans l’eau sont d’autant plus beaux avec les premières lueurs du jour !

chevreuil en montagne
heure bleue sur montagnes et lac
lac de montagne
lac au petit matin
lever de soleil sur lac

lumières dorées au lac guichard

La golden hour arrive et sublime le paysage avec des rayons lumineux dorés, jouant avec les crêtes des montagnes et la végétation.

Nous apprécions la vue sur les Aiguilles d’Arves et leur reflet dans le Lac Guichard. Cependant nous n’avons pas eu les lumières espérées au dessus du massif à cause des nombreux nuages.

Malgré tout, l’endroit est vraiment magnifique et sur le retour vers le parking nous avons eu la chance d’admirer quelques marmottes trottinant un peu partout, sans prêter attention à notre présence. C’est également le repère de chamois mais pas de signe à l’horizon.

photographe qui marche vers le lever du soleil
lumière dorée sur montagne
reflet aiguilles d'arves dans lac
photographe face au soleil levant
aiguille d'arves et lac
marmotte sur tronc d'arbre

Un spot célèbre mais c’est justifié car la vue sur les Aiguilles d’Arves est sublime. J’ai beaucoup aimé l’heure bleue au dessus du Lac Guichard et autres laquets alentours. 

A tester également aux dernières lueurs du jour !

A savoir, le Col de La Croix de Fer est le départ de nombreuses randonnées qui vous amènent à travers la Maurienne et vers de très beaux lacs.

liens utiles

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de Maurienne Tourisme

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Alpes | Randonnée au Mont Joigny

Une belle randonnée vers le Mont Joigny, entre forêts et points de vue sur les Massifs de la Chartreuse et des Bauges. La vue sur le Granier est vraiment superbe !

Avec Benjamin nous sommes partis jusqu’au Col du Granier, mon endroit préféré en Savoie, pour faire la randonnée qui mène au Mont Joigny.

Je cherchais depuis un moment une randonnée qui pouvait offrir une très belle vue dégagée sur le Granier et l’ensemble du massif de la Chartreuse, pour le coup j’ai été servie !

Informations pratiques

3h

6,6 kms

D+417m

Points d’intérêt 

Vue sur la Chartreuse et les Bauges

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Chambéry empruntez le D912 en direction d’Entremont-le-Vieux

Parking : se stationner au grand parking situé au col du Granier

Point de départ : Col du Granier | 1 133m

Point d’arrivée : Mont Joigny | 1 540m

Précautions particulières : aucune, la route est bien accessible

départ de la randonnée jusqu’au mont joigny

Nous suivons l’unique sentier qui commence dans un petit bois pour ensuite traverser un plateau avec une vue dégagée sur le Granier et le massif de la Chartreuse en arrière plan. C’est à cet endroit que nous venons régulièrement pour les couchers de soleil.

Nous poursuivons le sentier qui s’enfonce encore une fois dans une forêt sur une large piste. Entre les arbres nous apercevons quelques petites vues sur la Chartreuse et notamment la Pinéa et sa forme triangulaire.

A l’intersection nous suivons le chemin qui part sur la droite à travers les bois. Si vous continuez tout droit, vous arriverez sur les granges de Joigny que nous verrons au retour. Cette partie là devient un peu plus physique, la montée est un peu longue et raide par endroit mais l’avantage est que nous sommes abrités du soleil et de la chaleur grâce aux arbres ! 

panorama sur le granier
sentier forestier
foret de feuillus
sentier dans la foret
randonneur sur sentier forestier

vue sur les bauges et la pinéa

Après cette montée d’une petite heure, nous sortons de la forêt pour arriver sur une crête dégagée.

Sur la gauche, la Pinéa nous suivit toujours et sur la droite nous avons une vue superbe sur le Massif des Bauges ! Une belle surprise car je ne pensais pas qu’on le verrait depuis le sentier. 

Nous continuons à longer la crête sur plusieurs mètres avant de passer en forêt pour la dernière étape avant le sommet du Mont Joigny.

balisage randonnée
randonneur sur sentier
pinéa panorama

le mont joigny

Une dernière sortie de bois et nous apercevons au loin la petite croix en bois qui indique le Mont Joigny. Et là, quel paysage !

Nous avons une vue incroyable sur tout le massif de la Chartreuse : le Granier, la Pinéa, le Grand Som nous font face. Nous apercevons aussi en contre-bas les petits villages d’Entremont-le-Vieux et Saint-Pierre d’Entremont. De l’autre côté, nous voyons un bout de Chambéry et des Bauges.

En tout cas, le coup d’oeil est vraiment incontournable et nous donne des envies de revenir lors des lumières dorées ou bleutées !

croix du mont joigny
panorama sur la chartreuse
panorama sur la chartreuse

descente par les granges de joigny

Nous continuons de suivre le sentier pour entamer la descente. Il nous ramène à travers une forêt. Les panneaux signalétiques indiquent très bien le cheminement pour accéder aux granges.

Comptez une petite demie-heure pour atteindre les granges de Joigny. Ces dernières principalement en bois, sont habitées en été. Nous accueillis par le bêlement d’un imposant troupeau de chèvres et de moutons, logeant dans les alpages pour la saison estivale. Je dois avouer que leur situation face à la Chartreuse est plutôt envieuse !

Le chemin nous ramène ensuite à l’intersection du début et nous continuons tout droit pour rejoindre le Col du Granier.

cabane face à la pinéa
troupeau de chèvres
randonneur face au granier
chalets de montagne
fleurs sauvages roses

Je suis contente d’avoir découvert cette jolie randonnée qui offre une vue sublime sur toute la Chartreuse et le Granier que j’aime tant ! Petit plus pour les cabanes sur le chemin du retour.

Nous reviendrons surement tester le Mont Joigny lors d’un lever ou d’un coucher de soleil selon son orientation !

 

liens utiles

– Étapes de la randonnée sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Itinisère

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de Grand Chambéry Alpes Tourisme et Chartreuse Tourisme

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

Alpes | Rando sunset au Charmant Som

Découverte du Charmant Som pendant un coucher de soleil. Le Sommet est facilement accessible par une petite randonnée et offre une vue panoramique sur le Massif de la Chartreuse et le Mont Blanc.

C’est lors d’une fin d’après-midi ensoleillée qu’avec Benjamin nous avons décidé d’aller au Charmant Som pour profiter d’un coucher de soleil.

Situé dans le Parc Naturel Régional de la Chartreuse, le Charmant Som est un sommet incontournable de la région car il est très accessible et la vue à 360° sur les montagnes alentours est incroyable !

Informations pratiques

1h15

2,7 kms

D+203m

Points d’intérêt 

Vue sur la Chartreuse et ses sommets mythiques, le Mont-Blanc, Belledonne, le Vercors et le Mont Aiguille et les Écrins

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Grenoble, empruntez la D512 en direction de Le Sappey en Chartreuse. Une fois le village passé, tournez à gauche vers Les 3 sommets puis continuez vers le Charmant Som. Comptez 45 minutes de route.

Parking : se stationner au grand parking situé au bout de la route au niveau de l’auberge du Charmant Som

Point de départ : Auberge du Charmant Som | 1 669m

Point d’arrivée : Charmant Som | 1 867m

Précautions particulières :

– zone pastorale, faire attention aux troupeaux et bien fermer les barrières sur son passage

– en hiver la route à partir du Col de Porte est fermée mais praticable en raquettes

randonnée jusqu’au charmant som

Nous arrivons au parking en fin d’après-midi un dimanche de Juin. Les derniers randonneurs prennent la route du retour et nous pouvons ainsi nous garer facilement devant l’auberge.

Le sentier part sur la droite et nous l’aperçevons qui monte jusqu’au sommet du Charmant Som. Déjà à ce niveau, la vue est remarquable entre les différents massifs et les alpages en contre-bas. Mon regard se fixe tout de suite sur la Pinéa (1771m) et son sommet triangulaire pointant vers le ciel, que je trouve atypique et superbe.  

Nous commençons l’ascension sur un chemin aménagé de gros blocs de pierre formant un escalier sur quelques mètres. Puis le chemin serpente à travers les roches jusqu’à la crête tout en nous dévoilant au fur et à mesure de nouvelles vues.

Une fois à la crête, il faut redescendre légèrement pour ensuite remonter jusqu’au sommet du Charmant Som (1867m), signalé par une croix

panorama chartreuse
randonneur sur sentier
croix du charmant som
randonneur face à la chartreuse
photographe dans la brume
pinéa détail

lumières dorées sur la chartreuse et les sommets mythiques

Nous arrivons en haut du Charmant Som après 45 minutes de marche. Nous restons quelques minutes sans voix face au panorama et aux différents massifs et sommets que nous avons devant les yeux : 

– tout le massif de la Chartreuse avec ses incontournables sommets : la Pinéa (1771m), Chamechaude (2082m), la Dent de Crolles (2062m), le Grand Som (2026m) ainsi que le monastère de la Grande Chartreuse en contre-bas dans la forêt

– le massif de Belledonne encore enneigé (2977m)

– le Mont-Blanc (4809m)

– le Vercors avec le Mont Aiguille (2085m)

– le début des Écrins (4101m)

 

Nous attendons que le soleil se couche un peu pour photographier ces beaux noms sous la golden hour. Cette dernière apparaît et diffuse des rayons dorés sur les courbes de la Chartreuse, baignant de lumière les montagnes et les sapins.

Le paysage est d’autant plus magnifique notamment avec les nombreuses variétés de fleurs sauvages qui tapissent les prairies verdoyantes, à mon plus grand bonheur. Sous cette lumière dorée, les touches jaune or des Trolles d’Europe et les Narcisses des Poètes blanches au coeur jaune offrent encore plus de chaleur !

mont blanc depuis la chartreuse
golden hour en chartreuse
lumière dorée sur la chartreuse
lumière dorée sur le grand som
layers dorés sur la chartreuse
lumière dorée sur la pinéa
layers sur montagnes

dernières lueurs du jour au charmant som

Rapidement le soleil se couche complètement derrière les montagnes et une lumière rosée illumine le ciel. Le massif de Belledonne et le sommet de la Pinéa semblent prendre feu sous les dernières lueurs du jour. Je dois avouer que j’ai un coup de coeur pour la Pinéa que je photographie sous toutes les coutures et à chaque différente lumière ! 

Nous profitons encore quelques instants de la vue mais cette fois sous la lumière bleutée du crépuscule qui arrive. Encore une fois le paysage change et se sublime. Une beauté sans fin ! 

 

Pour le retour, nous empruntons le même sentier qu’à aller. Faites attention de bien rester sur les sentiers tracés, les bords sont vite abruptes.

coucher de soleil rosée sur montagne
Belledonne sous la lumière rosée
chartreuse et pinéa au crépuscule
coucher de soleil en chartreuse
randonneur face au grand som
pinéa au crépuscule
layers en chartreuse

Une randonnée rapide et facile d’accès jusqu’au Charmant Som qui permet d’avoir une vue panoramique sur toute la Chartreuse et ses sommets mythiques, le Mont-Blanc, Belledonne, le Vercors et les Écrins. 

Coup de coeur pour ce paysage doré pendant le coucher du soleil. A tester également aux premières lueurs du jour !

liens utiles

– Étapes de la randonnée sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Itinisère

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de Chartreuse Tourisme

Retrouvez toutes mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique

DÉBUTER LE SKI DE RANDONNÉE

Avec la fermeture des remontées mécaniques dans les stations cet hiver, le ski de randonnée est devenu une activité plus que tendance. Pour les amoureux de grimpette et de glisse, c’est la meilleure alternative !  

On se souviendra tous de cet hiver 2020-2021 assez compliqué, surtout dans les stations de ski, avec notamment la fermeture des remontées mécaniques. Les vacanciers et les locaux ont répondu malgré tout à l’appel des montagnes enneigées et ont trouvé de nouvelles activités pendant leur séjour.

Le ski de randonnée existe déjà depuis de nombreuses années et il est généralement pratiqué en hors piste ou en dehors des heures d’ouverture des remontées (comme par exemple pour aller voir un lever de soleil sur le haut d’une station). Mais avec l’actualité, le phénomène s’est très vite répandu. Les stations ont décidé de mettre en place quelques parcours sur leur domaine skiable pour satisfaire et sécuriser les amateurs de glisse.    

Avec Benjamin nous en avons profité pour gravir quelques cols et sommets tout au long de l’hiver. Ce fût une grande première pour ma part mais, aimant le ski et la randonnée, il n’a pas été difficile de m’y convertir ! Et puis j’avais un bon professeur à mes côtés pour m’aiguiller !

Dans cet article vous allez trouver quelques tips pour débuter (ou se perfectionner) en ski de randonnée, comment skier en toute sécurité (matériel, équipement, analyse des risques…) et les différents endroits que nous avons testé !

 

Rappel : Chaque skieur doit s’assurer des conditions météos et de la nivologie, ainsi que de son niveau de capacité à faire la randonnée.

le ski de rando

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas du tout : le ski de randonnée permet de se déplacer et d’explorer les montagnes l’hiver, habituellement en dehors des domaines skiables. 

A la montée, le talon est libéré et on utilise des peaux de phoque que l’on colle sous les skis pour monter sans glisser en arrière. Les fixations se font à l’avant des chaussures. On marche en faisant glisser les skis à même le sol enneigé, toujours de façon à ce qu’ils soient parallèles. L’astuce pour faciliter l’ascension est de tracer le chemin en zigzaguant.

Pour tourner, il faut utiliser la technique de conversion appelée aussi swithback : 

dépasser légèrement le point de virage pour avoir de la marge

– déplacer le ski intérieur et l’orienter vers l’endroit où l’on veut aller

– s’appuyer sur le ski en amont et soulever le ski en aval en faisant un léger mouvement vers l’arrière

– ramener le ski parallèlement à l’autre

Pour la descente, on enlève les peaux de phoque des skis et on tourne les fixations et on refixe son talon comme en ski de piste.

ski de rando poudreuse
retirer peau du ski

La pratique du ski de randonnée n’est pas chose facile. Il faut au minimum une bonne condition physique, bien connaitre l’environnement et savoir skier sur tout type de neige, en particulier dans la poudreuse. Car oui, les dameuses passent uniquement sur les domaines skiables !

La condition physique est essentiel :

– les ascensions ont très souvent un dénivelé positif important

– faire la première trace dans une poudreuse peut s’avérer difficile selon la quantité de neige

–  le mouvement de glisse du ski n’est pas naturel et force sur les cuisses

– il faut garder des forces pour la descente dans la poudreuse qui est bien plus compliquée que sur une piste damée !

– plus on monte, plus on pourra profiter de la descente longtemps !

 

Dans la poudreuse :

Pour ouvrir la piste, il faut faire des pas de marche pour écraser la neige

Pour optimiser davantage les efforts, je vous conseille de faire des petits pas, ce qui maximisera en plus l’adhérence des peaux

Tips pour s'économiser en montée

– tracer le chemin en zigzaguant sur les pentes trop raides

– utiliser les talonnières du ski qui surrélèvent le talon

– adopter un rythme lent et constant pour s’arrêter le moins possible et éviter de se refroidir ou de perdre la cadence

– faire des petits pas

ski de rando poudreuse
skieur dans foret

quel matériel utiliser ?

Le matériel est légèrement différent de celui en ski de piste. Il vous faut :

– une paire de ski avec des fixations spéciales

– des peaux de phoque avec leur poche > quand on les enlève, on les garde bien au chaud dans sa veste pour les mettre à l’abri, afin de la colle reste efficace si on a besoin de s’en resservir dans la même rando

– des chaussures de ski articulées à la cheville pour dérouler le pied à la montée

– une paire de bâtons ajustable selon le niveau de neige (surtout dans la poudreuse) et avec des rondelles larges. J’utilise les bâtons Lafuma Altiplano qui sont très légers car ils sont en aluminium.

 

Benjamin a des skis Völkl et j’ai testé des Rossignol puis dernièrement des Black Crows que j’ai adoré !

 

Louer

Depuis cette année, tous les loueurs de matériel de ski en ont en stock, vu l’ampleur du phénomène ! Par contre vous pouvez être sur liste d’attente si vous vous y prenez au dernier moment…

Le coût de la location (ski + chaussures) à la journée est d’environ 45€

 

Acheter

Prévoyez un bon budget si vous voulez investir dans du matériel de ski de randonnée. Une bonne paire de ski coûte environ 400€ et des chaussures environ 300€.

 

Je vous conseille plutôt de commencer par de la location pour tester plusieurs types de skis et marques et passer à l’achat pour un usage régulier. 

Quelques idées de marques

Rossignol, Salomon, Black Crows, Zag, Dynafit, Völkl…

matériel ski de rando
details ski de rando
detail ski de rando
details chaussures ski de rando

comment s’habiller ?

Prévoyez des vêtements qui sont plus respirants car le corps dégage plus de chaleur à l’effort. Pour ma part j’ai vite très chaud donc je pars uniquement avec :

– un legging

– un pantalon de ski Wedze

– un t-shirt technique à manche longue > le Lafuma Skim évacue l’humidité par des zones en mesh et sèche rapidement

– une veste type coupe vent ou une doudoune selon les températures négatives (chez Lafuma aussi)

– une paire de gants

– des grosses chaussettes en mérinos

– un masque Spy

– un casque Roxy

– une capuche tour de cou Smilife

– un sac à dos pour mettre une couche en plus, de l’eau, des barres énergisantes, le matériel de secours et le matériel photo/vidéo

 

Penser à prendre une épaisseur chaude telle qu’une polaire pour conserver votre corps au chaud au sommet avant la descente.

portrait skieuse
skieuse face aux montagnes

point sécurité

Une sortie en ski de randonnée se prépare en amont. Il faut vérifier l’itinéraire, la météo et la nivologie pour limiter les risques. En hors piste dans la poudreuse, la neige est instable et le poids sur notre passage peut entrainer des avalanches. Même sur les pistes tout peut arriver, donc la sécurité avant tout !

Les portables ne fonctionnent pas partout en montagne (exemple : le mien !), prévoyez un moyen de communication secondaire comme une radio.

Dans son sac on amène également une pelle, un Détecteur de Victimes d’Avalanches (DVA, appelé aussi ARVA), une sonde et une trousse de premier secoursDes formations DVA sont proposées dans les stations pour sensibiliser et porter secours en cas d’avalanches. 

Pensez aussi à prévenir vos proches de votre sortie ! Le plus sur étant de faire une session au moins à deux personnes par sécurité.

details skis de rando
skieur dans la poudreuse

où faire du ski de rando ?

Pendant cette saison bien enneigée, on a décidé de faire du ski de randonnée en station et sur des sentiers de randonnée. Voilà quelques idées, testées et approuvées !

1 | La Toussuire

Située à 1 750m d’altitude dans le massif d’Arvan-Villards, en Mauriennela petite station familiale est l’une des plus ensoleillées de Savoie. Elle offre un accès direct au domaine des Sybelles. Elle possède 42 pistes tous niveaux sur plus de 1 000m de dénivelé et propose de nombreuses activités hors ski telles que le chien de traineau, le ski nordique ou la luge.

Le panorama d’un côté sur les Aiguilles d’Arves et de l’autre sur le massif de Belledonne est vraiment exceptionnel !

Cette année, la station a ouvert une piste pour pratiquer le ski de randonnée. La montée se fait par la piste de la Marmotte, puis la piste de Bellard et la descente par la piste bleue des Ravières.
L’avantage c’est que la piste est damée et bien balisée. 

Nous sommes montés jusqu’au sommet des remontées mécaniques de la Tête du Bellard (2 225m) pour admirer la vue à 360° sur les massifs.

 

C’est un très bel endroit pour débuter le ski de randonnée : une piste sécurisée et la possibilité de s’entraîner sur le côté dans la poudreuse.

Informations pratiques

2h

6 kms

D+475m

Points d’intérêt 

Vue sur les Aiguilles d’Arves et le massif de Belledonne

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station de La Toussuire sur leur site internet

ski de rando face aux montagnes
sommet d'une montagne enneigée
piste de ski
skieuse sur piste

2 | La Rosière

Direction le massif de la Tarentaise, à 1 850m d’altitude à la jolie station de La Rosière, en bordure de la frontière italienne. Le domaine skiable San Bernardo permet de skier d’un pays à l’autre.

La station est réputée pour être la station la plus ensoleillée des Alpes, par malchance nous sommes restés dans le brouillard pendant 4 jours. Une trouée de 10 minutes nous aura permis de voir quand même le Mont Pourri situé face à la station. Pas de vue sur le Mont Blanc mais nous avons réussi à bien profiter de l’itinéraire de ski de randonnée. 

A cause des mauvaises conditions météorologiques et des 80cm de neige tombées, seule une piste était ouverte. Sinon il existe 3 itinéraires avec des D+ différents.

Nous avons fait celui qui mène jusqu’au Roc Noir à 2 330m. La montée se fait sur un chemin aménagé spécialement pour le ski de rando et qui longe la piste bleue Tétras que l’on emprunte pour la descente. La dernière partie de la montée est vraiment raide.

Informations pratiques

2h30

8 kms

D+480m

Points d’intérêt 

Vue sur le Mont Blanc et le Mont Pourri

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station de La Rosière sur leur site internet

descente en ski dans la poudreuse
cabane face aux montagnes
ski de rando dans la brume
paysage montagne dans la brume
portrait skieuse

3 | La Plagne – Montalbert

On reste dans le massif de la Tarentaise, mais cette fois du côté de La Plagne – Montalbert. Cette antenne est toute petite et prisée par les familles.

Le sentier traverse une superbe forêt de sapins pour rejoindre une piste bleue qui nous mène jusque le haut des pistes du Fornelet. Le parcours est très facile et offre de très belles vues sur les montagnes et La Plagne.

La descente se fait par la piste bleue Le Fornelet qui est damée. Sinon une piste rouge non damée vous amène aussi en bas de la station.

 

Vous pouvez retrouver dans cet article toute la randonnée.

Informations pratiques

2h30

4 kms

D+380m

Points d’intérêt 

Forêt de sapins, vue sur La Plagne 

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station de La Plagne sur leur site internet

skieur qui descend une piste
foret de sapins illuminée par le soleil
skieur face aux montagnes

4 | Le Col du Pré

Le Beaufortain regorge de pépites, entre sommets mythiques et lacs. Nous sommes allés jusqu’au Col du Pré depuis le lieu-dit Boudin en ski de randonnée. Vous pouvez empruntez la large piste c’est la route enneigée enfaite, ou bien suivre un petit sentier parallèle. Nous avons choisi cette deuxième option pour la montée puis nous sommes descendus par la route

L’itinéraire est un peu raide au début et un peu long mais l’effort est récompensé une fois arrivé au sommet. La vue est splendide sur le lac de Roselend en contre-bas, le Mont-Blanc et la Pierra Menta, le tout entouré par plein de petites cabanes en bois.

 

Pour en savoir plus sur la randonnée c’est dans cet article.

Informations pratiques

3h30

10 kms

D+600m

Points d’intérêt 

Lac de Roselend, cabanes en bois, vue sur le Mont-Blanc et la Pierra Menta 

Difficulté 

+ + +

Plan des pistes et autres infos : retrouver toutes les informations sur la station d’Arèches-Beaufort sur leur site internet

skieur face à un lac
cabanes en bois

Et voilà, maintenant vous en savez plus sur le ski de randonnée et des conditions idéales pour faire une sortie réussie ! Ça vous tente alors ?

liens utiles

– Traces GPX et idées randos sur VisoRando

– Prévisions météos sur Météoblue

– Conditions d’enneigements dans les stations et les massifs (prévision des chutes de neige, enneigement, avalanche…) sur Skiinfo ou France Montagne

– État des routes en temps réel sur InfoRoute65 (pour les Hautes Pyrénées), Savoie Route ( pour la Savoie) ou InfoRoute74 (pour la Haute-Savoie)

Pour retrouver d’autres conseils c’est par ici et si vous cherchez une randonnée à faire

c’est par ici > Alpes ou Pyrénées ou Massif Central !

ALPES | RANDONNÉE AUX FRASSES

Cette randonnée en raquettes jusqu’aux Frasses à La Plagne est faite pour les amoureux des chalets en bois ! Idéale à faire en hiver.

Avec Benjamin, nous adorons les chalets et les cabanes en bois. Nous avons trouvé notre petit paradis lors d’une randonnée au lieu-dit Les Frasses juste à côté de La Plagne.

La randonnée pour y accéder l’hiver est très facile et agréable. Nous nous sommes garés au pied du télésiège de La Roche, avons enfilé nos raquettes et nos skis puis nous avons rejoins le lieu-dit Plangagnant en coupant à travers les champs enneigés.

Informations pratiques

2h30

7 kms

D+230m

Points d’intérêt 

Forêt et cabanes en bois 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Moûtiers, suivre la route nationale N90 en direction de La Plagne-Tarentaise, puis monter par la D221 jusqu’à La Roche

Parking : se stationner au télésiège de La Roche – La Plagne

Point de départ : La Roche – La Plagne | 1 550m

Point d’arrivée : Les Frasses | 1 780m

Précautions particulières : en hiver la route est toujours ouverte et les pneus neiges sont admis. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site Savoie Route

Départ 

Le début du sentier se trouve à la sortie du lieu-dit. Nous allons suivre une piste forestière (une route l’été) sur une bonne partie du parcours, en passant devant différents hameaux. Il suffit de suivre leurs panneaux directionnels.

Après une petite montée, nous faisons une première halte à Montcudey. L’endroit offre une très belle vue sur la vallée en contre-bas et les sommets de la Tarentaise. Les quelques chalets dans la prairie nous donnent déjà un avant goût du paysage que l’on va rencontrer tout au long de la randonnée.

montagne dans brume
chalets face montagne

Dans la forêt

Il commence à neiger, nous poursuivons tranquillement notre ascension à travers la forêt où règne un silence incroyable. Seuls les bruits de nos pas dans la poudreuse se font entendre. Sentir la neige tomber sur moi me donne le sourire et j’admire la nature se recouvrir de blanc tout en douceur. 

Arrivés à proximité des Granges, nous bifurquons sur un petit chemin à travers les sapins en direction du dolmen, en suivant le ruisseau de la Salla pendant une quinzaine de minutes. 

a savoir

L’itinéraire peut se faire l’hiver en raquettes ou en ski de rando : la piste forestière est assez large pour la descente en skis

buis rouge neige
photographe en forêt sous la neige
randonneur en raquettes sous la neige
ruisseau gelé
raquettes et ski
randonneur sous la neige

Le paradis des cabanes

La sortie du bois débouche sur une large piste où randonneurs et skieurs se promènent. Nous tournons à gauche pour descendre vers un alpage où de nombreux chalets en bois font face aux montagnes dans la brume. Ils sont tous recouverts de neige et atypiques.

Ce bel environnement donne envie de s’y installer ! J’ai d’ailleurs eu un coup de coeur pour ce chalet avec la croix de la Savoie sur sa façade.

chalet en bois neige
chalet en bois neige

Puis un peu plus bas, nous arrivons à notre destination : les Frasses. Nous retrouvons encore une fois le charme des chalets en bois, utilisés l’été pour les animaux en alpage. 

Après une série de photographies, nous poursuivons le sentier qui nous ramène à Montcudey puis nous reprenons le trajet de l’aller pour rejoindre la voiture.

chalet en bois neige
chalets en bois neige
sentier forestier enneigé

Cette randonnée jusqu’aux Frasses est vraiment très simple et accessible à tous les niveaux. Pour les amateurs de chalets, c’est l’itinéraire parfait à faire !

liens utiles

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route 

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme de La Plagne

Retrouvez tous mes randonnées dans les Alpes dans cette rubrique.

ALPES | LE FORNELET – MONTALBERT EN RAQUETTES

Une jolie randonnée à faire en raquettes l’hiver qui part de Montalbert pour rejoindre le haut des pistes du Fornelet.

Première randonnée en raquettes dans le massif de la Tarentaise et les conditions sont parfaites ! Il a neigé toute la nuit, la poudreuse est fraiche et le ciel s’éclaircit. Avec Benjamin nous décidons d’en profiter au maximum en nous rendant à Montalbert, une petite station familiale située à côté de La Plagne.

Nous garons la voiture sur un petit parking juste après le Village Vacances Jean Franco. Le sentier débute de l’autre côté de la route.

Informations pratiques

2h30

4 kms

D+380m

Points d’intérêt 

Forêt, vue panoramique sur La Plagne 

Difficulté 

+ + +

Accès : depuis Moûtiers, suivre la route nationale N90, puis monter par la D88E jusqu’au Village Vacances Jean Franco à Montalbert 

Parking : se stationner sur un petit parking juste après le Village Vacances Jean Franco

Point de départ : Parking Montalbert | 1 350m

Point d’arrivée : Le Fornelet | 1 730m

Précautions particulières : en hiver la route est toujours ouverte et les pneus neiges sont admis. Pour connaître l’état des routes en temps réel, n’hésitez pas à consulter le site Savoie Route 

Départ

Parés de nos paires de raquettes et de ski de rando, nous commençons notre ascension par le sentier qui va à droite (nous reviendrons par celui de gauche pour faire une boucle).

Nous nous enfonçons progressivement dans la forêt où les arbres sont entièrement recouverts de neige. J’adore cette sensation de calme juste après qu’il ait neigé. Nous sommes les premiers à faire les traces sur le chemin ce qui rajoute une touche agréable !

détail branche sapin neige
raquettes neige
randonneur sentier neige
sapin enneigé

Piste bleue

Au bout d’une vingtaine de minutes, nous sortons de la forêt pour arriver sur une vaste plaine où les montagnes et le soleil font leur apparition face à nous. C’est une portion de la piste bleue du Fornelet : nous pouvons l’emprunter car elle n’est pas utilisée ni damée à cause des fermetures des stations de ski.

Une douce luminosité comme je les aime illumine la cime des sapins enneigés à travers la brume qui se dissipe petit à petit. 

sapins enneigés
sapins enneigés
foret sapins enneigés
sapins et montagne enneigés
randonneur face montagne
herbes gelées
sentier dans neige

Nous suivons la piste bleue qui passe une nouvelle fois à travers une forêt. Le paysage est de plus en plus féérique sous le soleil et la neige fraiche est un pur bonheur sous nos pas.

sapins enneigés
randonneur marche dans neige

Sommet & descente

Après une ultime montée, nous arrivons aux pieds de l’arrivée du télésiège Le Fornelet, notre destination ! Nous avons mis environ 1h45 de marche en comptant nos nombreuses pauses pour faire des photos et des vidéos.

La vue sur les sommets alentours est vraiment très belle ! À notre plus grand bonheur, des petits chalets d’alpage en bois sont implantés un peu partout. La brume, un peu plus présente en altitude, joue avec le soleil et nous offre un superbe spectacle doré.

 

Pour le retour, nous redescendons entièrement par la piste bleue Le Fornelet pour que Benjamin puisse skier un peu.

paysage montagne enneigée
foret enneigée
chalet montagne
skieur face montagne

liens utiles

Plan des pistes

– Prévisions météos sur Météoblue

– État des routes en temps réel sur Savoie Route

– Bonnes adresses et idées de séjour sur le site de l’Office de Tourisme de La Plagne